18 décembre 2011

Le numéro de secteur postal = adresse postale (suite)

En complément à nos précédents billets consacrés au numéro de secteur postal (billets 1 et 2), nous vous présentons ci-dessous un nouveau document.

Il s'agit d'une enveloppe adressée à un sapeur de la Section de commandement de la 23ème compagnie du 33ème Bataillon des Engins Fluviaux du Génie (BEFG) de Kehl dont l'adresse a été libellée "SP 69719/B - ALLEMAGNE".

Cette dernière mention de pays de destination étant interdite, l'enveloppe a été revêtue, lors de son passage au Bureau Frontière H d'Offenbourg, centre de tri militaire des zones sud et centre des Forces françaises en Allemagne (FFA), d'une griffe linéaire rappelant les règles en la matière.



Recto de l'enveloppe avec oblitération mécanique de Cernay (28 juillet 1983)



Verso de l'enveloppe avec timbre à date "POSTE AUX ARMEES", puce avec numéro "99" et griffe linéaire explicative sur le n° de SP, le tout apposé à l'encore violette au Bureau Frontière H (30 juillet 1983)


03 décembre 2011

Un nouvel insigne de la poste interarmées en Afghanistan

Nous venons de découvrir un nouvel insigne en tissu avec velcro au dos utilisé par les agents du service de la poste interarmées en Afghanistan.

Il s'agit du traditionnel insigne de bras avec mention "FRANCE" et drapeau tricolore sur lequel l'insigne du service (deux huchets croisés séparés par un glaive) a été rajouté.




11 novembre 2011

L'agence postale militaire de l'air de Wissembourg



Rattachée à la recette principale des postes de Wissembourg, l’agence postale militaire de l’air "WISSEMBOURG AIR" a été ouverte le 1er juillet 1960 afin de desservir la Base aérienne 901 "Capitaine de Laubier" de Drachenbronn-Birlenbach.

Elle a utilisé deux modèles de timbre à date :

- timbre à date hexagonal tireté à angles fermés avec mention "WISSEMBOURG AIR / BAS-RHIN", 

- timbre à date circulaire avec mention "67 WISSEMBOURG-AIR / BAS-RHIN".



Courrier officiel en franchise avec cachet du Major de la Base Aérienne 901 et timbre à date hexagonal de l'agence postale militaire de l'air de Wissembourg (25 juillet 1966)



Courrier officiel en franchise avec cachet de la Brigade de la Gendarmerie de l'Air de Drachenbronn-Hochwald et timbre à date circulaire de l'agence postale militaire de l'air de Wissembourg (17 février 1987)


L’agence est actuellement en service.

Construite dans les locaux souterrains de l’ancien ouvrage de la Ligne Maginot du Hochwald, la Base aérienne 901 compte environ 700 militaires et supporte les unités suivantes :

- le Centre de Détection et de Contrôle (CDC 05.901) qui est chargé de la surveillance et de la police du ciel au dessus du Nord-Est de la France, du contrôle des aéronefs militaires survolant le Nord-Est de la France et de la coordination des opérations de recherche et de sauvetage dans cette zone, 



Salle des opérations de la Base aérienne 901


- l’Escadron des Systèmes d’Information et de Communications (ESIC 1J.901), qui met en œuvre les moyens de détection, de calcul et de télécommunication associés. Il supporte la Représentation Air auprès du Corps Européen (RACE 50.451) et les éléments air stationnés en Allemagne.


04 novembre 2011

"Le service postal dans les armées 1968 - 2010"

L'Amicale de la Poste aux Armées vient de publier un ouvrage du Colonel Pierre COUESNON intitulé "Le service postal dans les armées 1968 - 2010"

Ce superbe ouvrage de 270 pages, très bien documenté et richement illustré, deviendra sans conteste un ouvrage de référence en la matière.




Depuis la fin des années soixante la poste aux armées, la poste navale puis la poste interarmées ont été présentes sur tous les théâtres d'opérations où la France était engagée.

Au moment où une profonde mutation est en cours, Pierre Couesnon nous invite à découvrir l'organisation, le fonctionnement, les matériels et les traditions d'un service méconnu ainsi que les spécificités des hommes et des femmes qui ont assuré un soutien majeur et exemplaire à tous nos soldats, marins et aviateurs en garnison, en mission ou en opération.

Les philatélistes ne sont pas oubliés puisque tous les bureaux, annexes et agences avec leurs timbres à date et leur différent cachets postaux y sont répertoriés.


Prix de vente : 15 € + 6 € de frais de port pour la France métropolitaine

Commande  :

Amicale de la Poste aux Armées
141 rue Lamartine
88650 ANOULD

31 octobre 2011

Dissolution du bureau postal interarmées 242



Photographie extraite du calendrier 2011 du Département
central du service de la poste interarmées)


Créé le 20 juin 2002 à DOUCHANBE (Tadjikistan) afin de desservir le Groupement de Transport Opérationnel, le bureau postal interarmées 242 a fermé définitivement ses portes le 31 mai 2011.



Enveloppe avec cachets de la Brigade de Gendarmerie de l'Air du Détachement Air et timbre à date du bureau postal interarmées 242 de Douchanbé (28 novembre 2005)



Enveloppe avec cachet du Commandant du Détachement Air et timbre à date avec flèche postale du bureau postal interarmées 242 de Douchanbé (21 juin 2008)

30 octobre 2011

Le formulaire postal N° 1438

Nous vous présentons ci-dessous un intéressant formulaire postal qui n'est pas courant : il s'agit de la carte-postale N° 1438, qui est destinée à la régularisation d'un mandat entre deux établissements postaux suite à une irrégularité.




Formulaire postal N° 1438 destiné à la régularisation d’un mandat, échangé entre le bureau postal naval de Toulon et la recette principale des postes d’Aubervilliers  (22 et 25 février 1980)



09 octobre 2011

L'Adresse Musée de La Poste

Nous vous présentons ci-dessous un article publié le 20 septembre 2011 sur le blog de "L'ADRESSE - MUSÉE DE LA POSTE" concernant le képi de service de l'Inspecteur Général de la Poste aux Armées (Voir aussi un billet sur ce blog et son complément).


Collections : les fonds sont en forme

Par don, achat ou versement, l’Adresse Musée de La Poste reçoit régulièrement des objets qui viennent compléter ses collections. Le fonds « Poste aux armées » du musée vient ainsi récemment de s’enrichir d’une très belle pièce : un képi de « service » d’Inspecteur Général de la Poste aux armées de la fin des années 1980.




Cet objet, provenant du fort de Vincennes, était exposé dans la salle d’honneur de la direction centrale de la Poste interarmées. Il s’agit d’un képi français en drap de couleur « Terre de France », doté d’une jugulaire en tissu brodé en cannetille mate et torsadé. Il comporte deux étoiles dorées indiquant le grade : Inspecteur Général (l’équivalent de Général de brigade).

L’Inspecteur Général de la Poste aux armées était recruté dans l’Administration des PTT parmi les directeurs-adjoints et les sous-directeurs à l’administration centrale, les administrateurs hors-classe et les directeurs régionaux. Il était chargé de missions d’inspection d’ordre technique dans les différents services de la Poste aux armées.

D’autres pièces « textiles » ont récemment rejoint les collections du musée. Des uniformes et coiffes de postiers (tenues de facteur, casquettes, cravates, chemises, blouses de travail… ) des années 1950 aux années 1980.

© L’Adresse Musée de La Poste, Paris, DR (Inv. 2010.88).

19 juillet 2011

Le bureau postal interarmées 240 de Kaboul (suite)

En complément à notre précédent billet consacré au bureau postal interarmées 240 de Kaboul (Afghanistan), nous vous présentons ci-dessous une photographie du module préfabriqué abritant le bureau.



Vue extérieure du bureau postal interarmées 240




Enveloppe avec cachet du Général Emmanuel MAURIN Commandant la Task Force Lafayette et timbre à date du bureau postal interarmées 240 (20 juin 2011)


19 juin 2011

Le bureau postal militaire 703 de Mururoa

Le bureau postal militaire 703 fonctionna sur l'atoll de MURUROA (Polynésie française), du 1er mai 1977 au 31 janvier 1998 afin de desservir les militaires et ingénieurs civils du Centre d'Expérimentations du Pacifique (CEP).

Auparavant, l'atoll abritait le bureau postal militaire annexe 702/A, du 1er novembre 1968 au 30 avril 1977.



Le BPM 703 intégré dans le bâtiment du Foyer Marine de l'atoll de Mururoa

(Photographie extraite du livre "MURUROA - Retour à la nature"
de Pierre LALANCE, édition OPHRYS - 1995)


Lors des campagnes de tir, le bureau postal militaire se repliait sur un navire de la Marine Nationale au large de l'atoll où il revenait après avis favorable des spécialistes de la décontamination. Pendant son séjour en mer, il poursuivait ses opérations au bénéfice des personnels embarqués.



Courrier officiel en franchise militaire avec cachets de la Base interarmées (B.I.A.) des sites de Mururoa et timbre à date du bureau postal militaire 703 (30 novembre 1993)



Enveloppe de La Poste en franchise postale avec cachet adresse et timbre à date du bureau postal militaire 703 de Mururoa (24 juin 1997)


09 juin 2011

Le coupon-réponse "E" (suite)

En complément à notre précédent billet consacré au coupon-réponse "E", nous vous présentons ci-dessous le recto et le verso du modèle à 3,20 F.



Coupon-réponse "E" à 3,20 F avec mention manuscrite de changement de prix de vente et timbre à date numérique du bureau postal militaire 526 de Trèves (26 juin 1987)




Verso du coupon-réponse "E"


28 mai 2011

Une plaque tôlée de bureau postal interarmées

Nous vous présentons ci-dessous une plaque tôlée, de 65 x 42 cm, avec mention "POSTE INTERARMEES", insigne du service et mention "BUREAU POSTAL INTERARMEEES".

Cette plaque était apposée à l'entrée d'un bureau postal interarmées métropolitain qui a définitivement fermé ses portes en 2008.



Plaque tôlée d'un bureau postal interarmées



Photographie de l'entrée du bureau postal interarmées 416
de Müllheim comprenant la même plaque




Photographie de l'entrée du bureau postal interarmées
de Metz comprenant la même plaque



21 mai 2011

Un insigne de la poste aux armées en nacre

Nous vous présentons ci-dessous la reproduction d'un insolite insigne du service de la poste aux armées, de 50 mm, réalisé en nacre.



16 mai 2011

Les boîtes aux lettres de la poste aux armées (suite)

En complément à nos précédents billets consacrés au boîtes aux lettres du service de la poste aux armées, nous vous présentons ci-dessous la photographie d'une superbe boîte aux lettres jaune qui était récemment en vente sur le site eBay.




14 mai 2011

Tchad : le service de la poste en OPEX

Le Bureau Postal Interarmées (BPI) de la Base aérienne de N’Djamena joue un rôle important : il ventile le courrier pour tous les militaires des éléments français au Tchad (EFT) répartis sur trois sites (la base aérienne, le camp d’Abéché et le poste isolé de Faya Largeau).

Les délais d’acheminement au départ de la France sont courts : de deux à quatre jours pour les lettres et de une à quatre semaines pour les colis.




Le courrier à destination d’un théâtre est centralisé à Paris, au centre de tri de la caserne de Reuilly Diderot, pour être ensuite ventilé vers le lieu d’opération concerné.

Tous les jours, du courrier et des colis prioritaires arrivent au service fret de l’aéroport de N’Djamena.

Quotidiennement, le responsable du BPI se rend à l’aéroport international de N’Djamena afin de récupérer le courrier arrivé la veille par voie aérienne civile (VAC).

Au cours d’une semaine d’activité normale, 1.200 kilos de courriers sont réceptionnés, soit l’équivalent de 110 sacs postaux.

Contrairement aux arrivées, les départs du théâtre d’opération ont lieu trois fois par semaine. On compte plus de 250 kilos de courriers expédiés vers la France soit une vingtaine de sacs.

Le service des douanes de l’aéroport contrôle tous les courriers et colis qui entrent ou sortent du pays.




La gestion du courrier n’est pas la seule tâche du BPI : il gère également les opérations financières au profit des militaires en opérations. Tous les jours, il s’occupe des versements, des retraits et de la vente de produits postaux (timbre, colis…).


Mensuellement, le personnel du BPI accompagne également le service de la comptabilité sur les camps d’Abéché et de Faya Largeau, afin que les militaires puissent placer sur leur compte leur avance de solde reçue le même jour.

Le Bureau Postal Interarmée joue un rôle important au profit des militaires en opérations extérieures. De l’Afghanistan à Djibouti, 11 territoires au total sont servis par la Poste interarmées. Ce qui représente une gestion pour l’année 2010, de 773 tonnes de courrier au départ de France et 318 tonnes à l’arrivée.




(Article tiré du site internet du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants)

03 mai 2011

L'écusson de bras modèle 1945 de la poste aux armées (suite)

En complément à notre précédent billet consacré à l'écusson de bras modèle 1945 de la poste aux armées, nous vous présentons ci-dessous deux nouveaux modèles de cet écusson.

Le premier modèle d'écusson de bras modèle 1945 supporte deux huchets de maître de poste croisés de couleur jaune ; ceux ci ne sont pas réalisés en laine ou en laminette mais par une matière collée sur le drap noir. Nous n'avons pas plus de précision quant à son origine et sa date.





Le second modèle d'écusson de bras modèle 1945 de la poste aux armées est un écusson pour officier réalisé en cannetille d'or.




02 mai 2011

Les boîtes aux lettres de la poste aux armées (suite)

En complément à notre précédent billet consacré au boîtes aux lettres de la poste aux armées, nous vous présentons ci-dessous une nouvelle photographie d'une boîte qui fait désormais partie des collections du Musée de la Poste de Paris.




01 mai 2011

Le bureau postal militaire 125 (suite)

Nous vous présentons ci-dessous un extrait du livre souvenir du 46ème mandat (avril à août 2000) du 420ème Détachement d'infanterie motorisée (420ème DIM) de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), composé principalement de troupes alpines du 27ème Bataillon de chasseurs alpins (27ème BCA) d'Annecy :




Le BPM 125

Implanté en contrebas du mess international (mess nord), le bureau postal militaire 125 dessert postalement l'ensemble des contingents mis à la disposition de la FINUL. Entièrement rénové, agencé et décoré au cours du 46ème mandat, il offre désormais un espace convivial à l'ensemble de sa clientèle. S'agissant plus particulièrement des éléments français, il représente aussi un lien très hospitalier pour tous les bas de laine qui sont gérés avec professionnalisme par l'ADC GRISVARD....STEIN.

Le cordon ombilical avec la métropole, via Beyrouth, est entretenu avec soins par les Sergents HAZIZ MEVEL BEN DUPUIS, efficacement secondés en cela par les 1ère classe HELL Matthieu, BRULE Laure et STRUBER Nathalie du 27ème BCA.

Le chef du BPM, quant à lui, confortablement installé au frais, gère la crise et .... détient les clés du coffre.

16 janvier 2011

Le bureau postal militaire 407 du Camp de Sissonne

Le regroupement et la ventilation des Forces militaires à la fin des opérations en Algérie s'effectuent au camp de Sissonne. Les arrivées et les départs d'unités ou d'individus isolés se succèdent à une allure accélérée.

Pour assurer les réexpéditions nécessaires de courrier, il faut avoir accès à tous les documents militaires afférents aux liquidations, dissolutions d'unités, mutations des personnels.

Les agents de la Poste aux Armées sont qualifiés pour ces démarches et recherches. Encore faut-il désigner à cet effet du personnel valable, c'est-à-dire possédant une expérience de l'organisation et des milieux militaires.

L'organisme créé le 1er avril 1962 est tout d'abord un poste de vaguemestre d'étape dirigé par l'adjudant assimilé TRESSEL dont l'expérience est garante du succès. Il fonctionne comme tel jusqu'au 07 octobre 1962 avec le renfort de jeunes soldats postiers.

Tressel s'aperçoit bien vite que l'importance et la complexité de sa tâche et s'acharne à obtenir même des listes nominatives des personnels à l'aide desquelles il effectue soit les réexpéditions, soit la distribution. On s'imagine les efforts déployés ... !

Eu égard à l'importance de plus en plus grande de ce poste, un bureau postal militaire de plein exercice prend sa place le 08 octobre 1962 avec comme chef de service le sous-lieutenant MEYGNAL (spécialiste du bureau central militaire de Paris de la tenue de l'ordre de bataille postal).

Il laisse ensuite sa place au sous-lieutenant PIRON qui arrive d'Algérie et enfin SARDA (ancien d'Indochine et d'Algérie) prend la succession de ce dernier.

Le bureau postal militaire est dissous le 30 avril 1964.



Courrier officiel en franchise avec cachets du Centre d'Organisation et de Transit du Camp de Sissonne et oblitération mécanique SECAP à lignes ondulées du bureau postal militaire 407 (24 décembre 1963)


Article tiré de l'ouvrage "LA POSTE AUX ARMEES - textes, documents, souvenirs et témoignages recueillis par l'Amicale de la Poste aux Armées et présentés par Maurice FERRIER" - Edition SUN (1975)

15 janvier 2011

L'agence postale militaire de la marine de Karouba (Tunisie)

L’agence postale militaire de la marine de KAROUBA fonctionna du 03 avril 1956 au 15 octobre 1963 pour le service postal de la base d'aéronautique navale (BAN) de Karouba, près de Bizerte (Tunisie).




Rattachée au bureau de poste tunisien de La Pêcherie, elle n'utilisa qu'un seul modèle de timbre à date hexagonal  à traits pleins avec mention "KAROUBA  / TUNISIE".



Enveloppe en franchise militaire avec cachet du vaguemestre de la Base d'aéronautique navale de Karouba et timbre à date de l'agence postale militaire de la marine de Karouba (09 juin 1960)

09 janvier 2011

Lettre d'Afghanistan

Nous vous reproduisons ci-dessous un article extrait du site internet du quotidien L'ALSACE de ce jour, dimanche 09 janvier 2011, consacré à l'envoi du courrier et des colis aux militaires français en opérations en Afghanistan.



L'arrivée des colis. Capitaine Vincent Sagot, SIRPA Terre



« Ils ne nous oublient pas »

Depuis début novembre, Germain Groll effectue une mission de six mois comme officier de réserve au sein de l’état-major de la Task Force Lafayette 03 basé à Nijrab. Il nous envoie, chaque semaine, une lettre de l’Hindu Kush.

« Les colis, les colis ! ». La nouvelle se répand à la vitesse d’un feu de poudre. Oubliés les genoux douloureux et les chevilles récalcitrantes. Mûs par un irrésistible élan intérieur, les militaires retrouvent instinctivement leur célérité naturelle pour converger en colonnes vers l’homme le plus important du moment : le vaguemestre.

Partagés entre camarades

Celui-ci est chargé de la distribution des colis, courriers et autres envois de « l’arrière », venant par le convoi logistique tous les dix jours environ. On se presse devant les listes des heureux bénéficiaires, on s’esclaffe ou on soupire. Le nombre de colis reçus individuellement n’a finalement guère d’importance, puisqu’ils seront partagés entre camarades.

Cette année, pour Noël, nous avons tous, sans distinction, reçu un colis provenant de l’institution militaire. Il contenait, entre autres, des petits cadeaux utiles (trousse de toilette camouflage, mug, boussole), une lettre de soutien du Président de la République, chef des armées et… un ou plusieurs dessins d’encouragement d’enfants d’écoles primaires et secondaires de notre douce France.

Sur mon dessin est peint un visage radieux, avec pour légende « Paix pour tous » et signé Christopher, du collège Mathias Grunewald à Guebwiller. « Ils ne nous oublient pas », me glisse mon camarade de shelter*, visiblement attendri lui aussi.

« Courage les gars »

Ils ? Nos familles, nos proches, nos amis bien sûr… mais aussi tous ces témoignages de soutien d’illustres inconnu (e) s, comme ces touchants dessins d’enfants, ces messages d’encouragement dans la presse alsacienne ou sur les blogs : « Courage les gars, on est avec vous ». Ainsi, le soir, quand il s’endort, en chambrée ou sur le terrain « à la dure », le militaire pense à la valeur et au sens de son engagement. Il sait aussi que ces témoignages de soutien n’ont pas de prix. Il lui vient alors un seul mot à l’esprit : MERCI.

Commandant (de réserve) Germain Groll

* shelter : abri de travail métallique en forme de brique, souvent recouvert par des sacs de sable en protection contre les tirs de roquettes.

08 janvier 2011

Le Bureau Naval de New-York

Le Directeur de la Poste Navale demanda, le 1er juin 1944, au Chef d'état-major de la Marine la création d'un Bureau Naval à New-York. Il ne fut jamais ouvert.

Un bureau de vaguemestre fonctionna au sein de la Mission Navale française aux Etats-Unis (M.N.E.U.) à New-York, de septembre 1944 à décembre 1945, pour le service postal de la Marine à New-York et du Centre administratif de Norfolk.

Il servit de relais pour les liaisons postales entre l'Afrique du Nord et Fort-de-France. Il assura aussi vraisemblablement le transit du courrier de Saint-Pierre et Miquelon et peut être de Nouméa.

Une formation postale exista néanmoins à New-York, dont on connaît deux types de timbres à date de conception et de fabrication américaine (timbre à date de 37 mm de diamètre avec barres de type américain ou killer à droite de la couronne) :

- timbre à date anonyme avec mention "U.S. NAVY", apposé à l'encre noire,

- timbre à date avec mention "MARINE NATIONALE / POSTE NAVALE", apposé à l'encre rouge. Il se rencontre comme marque de transit sur des plis provenant de Norfolk et déjà porteur du timbre à date d'origine "U.S. NAVY".



Enveloppe en franchise avec cachet du Centre administratif de Norfolk, timbres à date type killer américain "U.S. NAVY" (10 août 1945) et "MARINE NATIONALE / POSTE NAVALE" (13 août 1945)