24 mars 2012

Un faux grossier de la Guerre du Golfe

Périodiquement des plis militaires contrefaits de la guerre du Golfe sont proposés à la vente dans des petites annonces ou sur internet et peuvent tromper des collectionneurs non avertis.

Voici le dernier exemple en date que nous venons de repérer sur le site internet de vente aux enchères d'objets de collection DELCAMPE :




Les faussaires sont généralement de piètres marcophiles et commettent des erreurs grossières permettant de débusquer leurs fabrications, souvent réalisées par photocopie ou suite à la confection de faux cachets.

Ainsi l'enveloppe présentée ci-dessus présente les éléments suivants permettant d'affirmer qu'il s'agit d'une contrefaçon :

- l'affranchissement à 2,30 F est réalisé à l'aide de timbres des années 60, ce qui démontre qu'il s'agit d'un pli philatélique, les bureaux postaux militaires de la guerre du Golfe n'étant évidemment pas en possession de ces timbres-poste,

- le timbre à date du bureau postal militaire 642 a été apposé à l'encre rouge alors que les bureaux n'ont utilisé que de l'encre noire,

- le bureau postal militaire 642 n'a jamais été doté du cachet de franchise militaire "FORCES FRANCAISES EN ARABIE SAOUDITE - OPERATION DAGUET" car il n'était pas implanté en Arabie Saoudite mais  à Abou Dhabi, dans les Emirats Arabes Unis,

- ce cachet de franchise militaire n'existait pas à la date du 17 janvier 1991 pour la simple et bonne raison que la gratuité de l'affranchissement du courrier des militaires en mission dans le Golfe n'a été accordée que le 24 janvier 1991 !!

Méfiance donc lorsque l'on vous propose des plis inédits ou qui sortent de l'ordinaire.


1 commentaire:

Anonyme a dit…

L'encre rouge était utilisée, dans un bureau postal,pour certains documents comptables et autres ,principalement par le chef de bureau.