05 décembre 2012

Tablettes numériques versus papier à lettre

Nous vous présentons ci-dessous un article tiré du site internet Tarbes en direct publié le 22 novembre 2012 :


TABLETTES NUMÉRIQUES VERSUS PAPIER À LETTRE

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL

Nous sommes le 16 novembre 2012, il est 4 heures du matin sur le camp de Deyr Kifa au Sud Liban, où sont basés les militaires tarbais. Le ballet des colis jaunes commence. Pour le soldat en opération extérieure, internet n’a pas encore évincé le courrier traditionnel.




Les sacs du service postal laissent entrevoir des lettres et paquets en nombre… arrivant de France. Quelques heures plus tard, une fois le soleil levé, les militaires du 1er RHP et du 35e RAP ne sont pas en reste. A chaque arrivée du « facteur », c’est toujours la même histoire. Une fois le bonheur du colis reçu, arrive le moment de découvrir les petits trésors envoyés par la famille. C’est d’ailleurs avec justesse et sourire que le capitaine P. précise qu'une « tablette de chocolat, un saucisson ou des rillettes du sud-ouest, ça ne s’envoie pas en pièce jointe de mail ». La réception d’un colis, c’est l’assurance d’un moment partagé, entre soldats, pour profiter ensemble des spécialités culinaires et autres douceurs expédiées de France.

Hotmail, gmail, yahoo et autre boîtes mail, bien qu'utilisées quotidiennement ne remplaceront jamais les couleurs d’un paysage couché sur un papier glacé ni la poésie de quelques lignes signées de ses proches.




A l’heure des nouvelles technologies, la correspondance demeure un moyen d’échange impérissable. Pour preuve, chaque mois le service de la poste interarmées brasse pas moins de 600 kg de courrier entrant et 200 kg de courrier sortant, en intervenant trois fois par semaine.

A chacun son mode de communication, certains resteront fidèles au papier à lettres alors que d’autres, connectés sur Skype, le casque scotché aux oreilles, appartiennent à la génération 2.0. C’est une belle histoire que de pouvoir échanger, entre la France et le Liban, de pouvoir se raconter sa journée entre Tarbes et Deyr Kifa. Ce n’est donc pas à la lueur des balles traçantes, comme nos anciens, mais à celle de la web cam, que les militaires et leurs familles restent connectés !

Les tarbais en mission au Liban

Sous les ordres du colonel Peltier, chef de corps du 1er RHP, près de 300 soldats tarbais arment la Force Commander Reserve (FCR). Placée directement sous les ordres du général commandant la FINUL, le général italien Paolo Serra, la FCR est l’élément d’intervention d’urgence de la force. Basée à Deyr Kifa, elle est en mesure d’intervenir sur court préavis (moins de trois heures) dans tout le Sud Liban, pour faire appliquer la résolution 1701.  Les militaires du 1er RHP et du 35e RAP, projetés pour 6 mois, rentreront à Tarbes en mars 2013.




Le + de TED :

Partenariat entre la direction de La Poste Midi-Pyrénées Ouest et le 1er RHP

Ce partenariat a pour objectif de soutenir les familles de militaires dans leurs démarches postales, notamment lorsque les militaires sont en mission à l’étranger.

Pour la 4ème année consécutive, La Poste participe aux réunions préparatoires aux départs en opérations extérieures (OPEX), afin de fournir aux militaires et à leurs familles toutes les informations pratiques sur les services les mieux adaptés lors de leur séjour : services téléphoniques, service des lettres et colis et services à la personne.




« Tablettes numériques versus papier à lettre » est une exclusivité Tarbes En Direct. Photos © D.R.

-------

1er RHP = 1er Régiment de hussards parachutistes (basé au Quartier Larrey de Tarbes)

35e RAP = 35ème Régiment d'artillerie parachutiste (basé au Quartier Soult de Tarbes)


Aucun commentaire: