22 septembre 2012

L'insigne de la poste militaire et de la poste aux armées

Le décret du 05 octobre 1923 indique que l'insigne de la poste aux armées, plus communément appelée Poste militaire à l'époque, est modifié en raison de la séparation du trésor aux armées et de la poste aux armées.

La feuille de chêne sommée d'un gland depuis 1900 (conservée par le trésor aux armées) est remplacée par une tige de myosotis stylisée avec fleurs et feuilles, de couleur argent sur fond noir. La "fleur du souvenir" ou le "Ne m'oubliez pas" devint ainsi l'emblème du postier aux armées.




Ce ne fut qu'après la Seconde Guerre mondiale que l'insigne de la poste aux armées acquit ses lettres de noblesse, comme d'ailleurs les autres formations de l'armée de terre, avec la création en 1945 du bureau de la symbolique militaire qui homologua, comme insigne distinctif du service, la tige de myosotis.

Mais très rapidement, un nouveau projet d'insigne avec un nouvel attribut fut mis à l'étude en vue de remplacer le myosotis accompagné de sa devise "afin que nul n'oublie", certes en phase avec la symbolique postale, mais jugée néanmoins pas assez militaire !!

Le projet vit le jour en 1948 et l'insigne fut homologué le 11 mai 1949, sous le numéro H 725, par le bureau d'homologation de la symbolique militaire, devenu en 1961 la Section de la symbolique militaire du Service historique de l'armée de terre.



Ce nouvel insigne se compose de deux huchets séparés par un glaive. Le huchet était une sorte de cor ou cornet utilisé au XVIIIe et au début du XIXe siècle par les postillons (conducteurs d'attelage de voiture de poste) pour avertir les passants et les inviter à s'écarter, mais aussi pour prévenir le relais de leur arrivée, et la nuit, obtenir l'ouverture des portes de la ville).

Cet attribut, devenu réglementaire, devait contribuer à renforcer l'esprit de corps et les traditions du service.





15 septembre 2012

Les fanions de la poste aux armées

C'est au Général de brigade Roland BERNARD, directeur central de la poste aux armées de 1976 à 1989, que revient l'initiative d'avoir conçu un modèle de fanion pour la Direction centrale de la poste aux armées ainsi que deux autres fanions pour les deux compagnies de poste militaire.

Tous ces fanions furent homologués le 17 mars 1986 par la Section de la symbolique militaire du service historique de l'armée de terre (SHAT).

Le fanion de la Direction centrale le fut sous le numéro G.3133 et la fiche d'homologation le décrit ainsi :

- dimensions : 50 x 50 cm

- avers : bleu foncé entouré d'une bande grise de 5 cm de largeur au centre, reproduction de l'insigne interarmées d'or d'une hauteur de 20 cm maximum, inscription en capitales d'or de 4 cm sur deux lignes : au dessus de l'insigne, "SERVICE DE LA POSTE", au dessous de l'insigne "AUX ARMEES".




- revers : chamois, au centre reproduction de l'insigne de la poste aux armées d'or d'une hauteur de 20 cm




- piques et franges : or


Les fanions des 1ère et 2ème compagnies de poste militaire furent homologués respectivement sous les numéros G.3134 et G.3135.

Ils différaient de celui de la Direction centrale par leurs dimensions : 40 x 30 cm et la hauteur des inscriptions : 3 cm.





A l'avers figurait l'insigne du service et au revers les inscriptions : "1ère COMPAGNIE DE POSTE MILITAIRE" et "2e COMPAGNIE DE POSTE MILITAIRE".



Revers des fanions des 1ère et 2ème CPM



A l'occasion de la remise du fanion à la 2ème compagnie de poste militaire d'Offenbourg (Allemagne), un bureau temporaire rattaché au bureau postal militaire 510 fut doté le 20 mars 1987 d'un timbre à date grand format illustré.







Sources : "Le service postal dans les armées 1968-2010" de Pierre COUESNON


08 septembre 2012

Les uniformes de la Poste navale (suite)

En complément à notre précédent billet concernant les uniformes de la Poste navale, nous vous présentons ci-dessous un extrait du Bulletin officiel de la Marine (BOM) de 1958 consacré au corps spécial de la Poste navale.




Le personnel non officier de la Poste navale portait comme insigne de corps les lettres P.N. en caractères gothiques disposés au milieu d'une ancre.

L'insigne de corps, brodé en fil d'or pour les officiers mariniers, en rayonne rouge pour les quartiers-maîtres et matelots, était porté :

  • à chaque angle du col du veston en drap et du manteau,
  • sur les pattes d'épaules et manchons demi-souples avec les vêtements en toile.



02 septembre 2012

Tape de bouche de la Poste navale de Toulon (suite)

En complément à notre précédent billet concernant la tape de bouche de la Poste navale de Toulon, nous vous présentons ci-dessous une tape de bouche en bronze en forme de boîte de 8 cm de diamètre avec pourtour chromé.







01 septembre 2012

Les uniformes de la poste navale

Etant donné que la symbolique de la marine diffère de celle de l'armée de terre, celle de la poste navale est donc différente de celle de la poste aux armées.

La poste navale n'avait ni fanion, ni insigne de corps, comme la poste aux armées.

La spécificité de la symbolique de la poste navale se résumait à des parements différents encadrant les galons du personnel officier et des insignes de spécialité selon la catégorie du personnel officier marinier, définie par l'arrêté du 03 septembre 1947 du ministre de la Marine, entré en vigueur le 1er janvier 1948.

Pour les officiers de la poste navale détachés de La Poste, la distinction avec les autres officiers de marine se limitait aux parements de velours blanc qui encadraient les galons correspondant au grade d'assimilation, et ce sur les manches de la veste et sur les épaulettes et fourreaux portés sur la chemise et le pull.



Epaulette d'officier de 1ère classe de la poste navale
(Lieutenant de vaisseau)



Fourreau d'épaule d'officier de 1ère classe de la poste navale



Galons d'officier de 1ère classe de la poste navale
sur le bas de la manche de la vareuse


Les boutons de la vareuse et le macaron de casquette étaient les mêmes que pour les officiers de marine.





Le personnel de la poste navale n'ayant pas rang d'officier portait la tenue et les marques distinctives du personnel du corps des Equipages de la Flotte ainsi qu'un insigne particulier, cousu sur le haut de la manche gauche et constitué par les lettres "PN" (pour poste navale) dans un cadre circulaire.

Cet insigne était brodé en soie jaune pour le personnel ayant rang d'officier marinier et en soie rouge pour le personnel ayant rang de quartier-maître et matelot.



Insigne de la poste navale
pour quartier-maître et matelot



Insigne de la poste navale
pour officier marinier



Maître principal de la poste navale