25 mai 2013

Les agences postales des Sections administratives spécialisées (SAS)

L'extension rapide de l'insurrection déclenchée en novembre 1954 révélant l'état de sous-administration de l'Algérie, notamment dans les campagnes, amena le gouverneur général Jacques Soustelle à recourir à des officiers spécialisés dans les affaires algériennes.

Leur mission générale était "la reprise en main de la population" qui se trouvait en rupture de contact, afin de porter remède à "la carence presque généralisée du renseignement, tant politique qu'opérationnel".




Ces officiers, responsables de Sections administratives spécialisées (SAS), se voyaient confier des attributions identiques à celles des administrateurs civils, cependant qu'une hiérarchie était mise en place auprès des préfets et sous-préfets, avec des officiers supérieurs constituant des échelons de liaison de département ou d'arrondissement.

Les sections disposaient de personnel et d'une troupe de protection et de surveillance, le maghzen, composée de moghaznis recrutés sous contrat.

A la suite de la création des nouvelles communes et des élections municipales de 1959, les chefs de SAS furent notamment chargés de faciliter aux maires (exercice de leurs attributions, et de veiller à la mise en oeuvre du plan de développement économique et social des communes).

Elles ont été dissoutes en 1962 avec l'indépendance de l'Algérie.





Enveloppe avec cachets administratifs et timbre à date hexagonal de l'agence postale de la Section administrative spécialisée de Tirmitine (21 avril 1961)


Des agences postales furent créées aux sièges de ces Sections administratives spécialisées qui, pour des raisons d'éloignement ou d'insécurité, ne pouvaient être desservies par le bureau de postal civil ou militaire le plus proche.

En raison de la pénurie de personnels civils, la gestion des agences postales des SAS fut confiée à des militaires désignés par la Poste aux armées.

Il y eut environ 800 SAS et 230 furent dotées d'une agence postale, équipée de timbres à date hexagonaux pointillés portant le nom de la ville suivie de l'abréviation "SAS"



Enveloppe avec timbre à date hexagonal de l'agence postale de la Section administrative spécialisée de Makouda (19 mai 1960)



Aucun commentaire: