27 octobre 2013

Les fourreaux d'épaule du service de la poste aux armées (suite)

En complément à notre précédent billet consacré aux fourreaux d'épaule du service de la poste aux armées, nous vous présentons ci-dessous un extrait de l'instruction n° 10200/DEF/DCCAT/AP/RA du 27 juillet 1990 relative aux tenues et uniformes des militaires des armées et des services de l'armée de terre concernant les fourreaux d'épaule de type masculin et de type féminin.


"Les fourreaux d'épaule sont confectionnés en drap bleu foncé et servent de support souple aux insignes de grade. Ils comportent également les insignes d'arme et subdivision d'arme, de service et de corps ainsi que les insignes distinctifs  d'ancienneté (barrettes) des sergents, maréchaux des logis, gradés et soldats de 1re classe sous contrat.

Les fourreaux d'épaule sont différents pour les personnels masculins et féminins ; par exception lers personnels féminins portent les fourreaux des personnels masculins sur le chandail commando F2, vert OTAN ou bleu foncé pour les chasseurs.

La partie la plus large du fourreau est réservée au galonnage et, éventuellement, aux insignes distinctifs d'ancienneté. La partie médiane comporte l'insigne brodé d'arme, de service ou de corps. La partie la plus étroite du fourreau comporte les soutaches brodées de subdivision d'arme (chevrons).


Les dimensions des fourreaux d'épaule masculins et féminins et celles à respecter pour le galonnage ainsi que la représentation graphique des insignes et des marques distinctives d'ancienneté figurent ci-après".




Planche n° 11 M/F a de l'instruction du 27 juillet 1990


"Les insignes de grade sont constitués par des galons. Le galonnage est fixé sur son pourtour par une piqûre cordon et ses extrémités accompagnent la pliure du fourreau sur quinze millimètres. La fermeture du fourreau est réalisée à la main ou à la machine".



Planche n° 11 M/F b de l'instruction du 27 juillet 1990



En résumé, les principales différences entre les deux types de fourreaux sont :

Type masculin :

- fourreau de 90 mm de longueur, 60 mm environ pour la partie la plus large, 45 mm environ pour la partie la plus étroite

- barrettes de 5 mm pour les grades de colonel et lieutenant-colonel, 6 mm pour le grade de commandant, 8 mm pour le grade de capitaine, 10 mm pour les grades de lieutenant, de sous-lieutenant, de major, d'adjudant-chef et d'adjudant (pas de différences pour les grades des autres sous-officiers et hommes de troupe)


Type féminin :

- fourreau de 80 mm de longueur, 50 mm environ pour la partie la plus large, 40 mm environ pour la partie la plus étroite

- barrettes de 4 mm pour les grades de colonel et lieutenant-colonel, 5 mm pour le grade de commandant, 6 mm pour le grade de capitaine, 8 mm pour les grades de lieutenant, de sous-lieutenant, de major, d'adjudant-chef et d'adjudant




Fourreaux d'épaule types masculin et féminin pour
sergent du service de la poste aux armées



L'instruction n° 10200/DEF/DCCAT/AP/RA du 27 juillet 1990 relative aux tenues et uniformes des militaires des armées et des services de l'armée de terre a été remplacée par l'instruction n° 10300/DEF/EMAT/LOG/ASH - DEF/DCCAT/LOG/REG du 13 juin 2005, qui a été modifiée par l'instruction n°1361/DEF/EMAT/LOG/ASH - 20049 DEF/DCCAT/LOG/REG du 13 juillet 2006.

Il n'y a désormais plus de différences entre les fourreaux d'épaules des personnels masculin et féminin, qui mesurent dorénavant 95 mm de longueur :


6.9. Insignes de grade des officiers, sous-officiers, militaires du rang portés sur les fourreaux d’épaules. 

Les fourreaux d’épaules sont confectionnés en drap de distinction et servent de support aux insignes de grade.

Ils portent dans leur partie supérieure l’attribut de tradition de l’arme, de la subdivision d’arme ou du service d’appartenance surmonté ou non de chevrons définis dans les tableaux relatifs aux attributs et marques distinctives.

Ils portent dans leur partie inférieure les insignes de grade et les brisques d’ancienneté pour les militaires du rang et les sous-officiers subalternes.

Ils sont portés sur la vareuse et les effets de la tenue de service courant. Ils sont autorisés au port sur la tenue de combat lors d’un défilé ou en service de garde.

Dimensions approximatives en millimètres

Hauteur     95
Largeur à la base     60
Largeur supérieure     45
Hauteur de l’attribut     27
Hauteur avec deux attributs    18 et 12
Largeur de l’attribut     27
Largeur avec deux attributs    15
Largeur d’un chevron     2
Longueur de la pente d’un chevron     8
Distance de la base de l’attribut à la largeur supérieure     47
Largeur des brisques     1
Longueur des brisques     15

Largeur de galonnage 

Colonel et lieutenant-colonel     5
Commandant     6
Capitaine     8
Adjudant, adjudant-chef, aspirant, sous-lieutenant, lieutenant     10
Major     16
1ère classe à sergent-chef (maréchal des logis-chef)     8

Espace entre deux marques de grades

Officier supérieur, entre les 3ème et 4ème barrettes     4
Officier supérieur, entre les autres barrettes     2
Officiers subalternes     2
Major (espace entre le galon et la soutache)     4
Sous-officiers subalternes et militaires du rang     1 

Hauteur de la base du fourreau à la base du galonnage

Officier supérieur (velours compris)     5
Officiers subalternes et sous-officiers supérieurs (velours compris)     10
Sous-officiers subalternes et militaires du rang     3


Schéma



12 octobre 2013

Une intéressante enveloppe de la guerre du Golfe

Nous vous présentons ci-dessous une intéressante enveloppe concernant la poste aux armées durant la guerre du Golfe.

Celle-ci a transité par différents bureaux postaux militaires. Voici son parcours :

- l'enveloppe a été postée en franchise militaire, par un aviateur de la base aérienne 136, à l'agence postale militaire de l'air de TOUL-ROSIERES (13 février 1991 - oblitération mécanique au recto), à destination du secteur postal 85776 = base aérienne d'Al Ahsa (Arabie Saoudite),

- elle a transité par le bureau postal militaire de METZ (14 février 1991 - timbre à date au verso),

- le destinataire étant inconnu à la base aérienne d'Al Ahsa, le vaguemestre a apposé un cachet "INCONNU  /  AU SP 85776  /  LE VAGUEMESTRE",



Recto de l'enveloppe



- l'enveloppe a été réexpédiée par le bureau postal militaire 641 de HUFUF (23 février 1991 - oblitération mécanique au verso) vers le SP 85752 = groupement de transport air de Riyad,

- le destinataire étant inconnu au groupement de transport air de Riyad, le vague-mestre a apposé la mention manuscrite "inconnu",

- l'enveloppe a été réexpédiée par le bureau postal militaire 640 A de RIYAD (27 février 1991 - timbre à date au verso),

- l'enveloppe a transité par le bureau postal militaire 643 de RAFAH (Arabie Saoudite - près de la frontière irakienne), qui desservait les unités opérationnelles lors de l'offensive terrestre de la division DAGUET (18 mars 1991 - timbre à date au verso).




Verso de l'enveloppe