23 février 2008

Télécopie de la Poste "POSTECLAIR" à tarif spécial lors de la Guerre du Golfe

En août 1990, La Poste, les Télécommunications et le Ministère de la Défense décidèrent de mettre en place un dispositif permettant d'accélérer l'acheminement du courrier destiné aux marins français embarqués à bord de bâtiments de la Marine Nationale déployés dans le Golfe Persique (codes postaux de la série 00380 à 00399 ARMEES).

Le Ministre des Postes et Télécommunications, Paul QUILES, décida un tarif exceptionnel à 15 francs l'unipage (au lieu de 80 francs) pour l'envoi des télécopies destinées aux marins en mission dans le Golfe persique, via "POSTECLAIR", réseau de télécopie de La Poste.

Grâce à l'armée qui acheminait les télécopies à partir de Djibouti jusqu'aux bâtiments de la Marine Nationale, les marins pouvaient lire leurs messages moins de 24 heures après leur envoi.




Télécopie "POSTECLAIR" au tarif spécial de 15 F l'unipage expédiée par le bureau de poste d'Uzès (Gard) à destination d'un Quartier-Maître de 1ère classe du Porte-avions CLEMENCEAU, via le centre de tri militaire de Paris (04 septembre 1990)



Récépissé de dépôt d'une télécopie "POSTECLAIR" au tarif spécial de 15 F l'unipage expédiée par le bureau de poste d'Uzès (Gard) à destination d'un major du Porte-hélicoptères JEANNE D'ARC (11 octobre 1990)




Enveloppe spéciale pour l'envoi de télécopie "POSTECLAIR" avec timbre à date du centre de tri militaire de Paris (11 octobre 1990), retournée à l'envoyeur car le destinataire est inconnu sur le Porte-hélicoptères Jeanne d'Arc ainsi qu'à l'Ecole Polytechnique de Palaiseau

Aucun commentaire: