27 juillet 2018

Un article du périodique "La POSTE" consacré à la poste aux armées

Le mensuel "La POSTE", édité entre 1978 et 1982 par la Direction générale des postes de Paris, comporte dans son numéro du 15 octobre 1980 un intéressant article de quatre pages intitulé "LA POSTE AUX ARMÉES - Le courrier, c'est le moral des troupes".






25 juillet 2018

Une commission de vaguemestre de la Marine nationale (suite)

En complément à notre récent billet consacré à une commission de vaguemestre de la Marine Nationale, nous vous présentons ci-dessous des reproductions recto/verso d'un autre modèle de commission de la poste navale de la IIIe Région maritime (dont le siège est à Toulon) découvert sur internet :

  • Commission de vaguemestre du Quartier-maître de 1ère classe Loïc HAMONOU, vaguemestre du bâtiment de commandement LA CHARENTE, près le bureau postal naval de Toulon, à compter du 29 mars 1983. 






  • Commission de vaguemestre du Quartier-maître de 1ère classe Loïc HAMONOU, vaguemestre du transport de chalands de débarquement LA FOUDRE, près le bureau postal naval de Toulon, à compter du 09 avril 1984. 




23 juillet 2018

Suppression de la franchise militaire de la FINUL (suite)

En complément à notre précédent billet consacré à la suppression de la franchise postale pour les casques bleus français de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), nous vous présentons ci-dessous une lettre du 24 novembre 2009 du colonel William JEAN-BAPTISTE, directeur du service de la poste interarmées, adressée au chef d'escadron Didier ROSTOLLAN, commandant du soutien (COMSOUT) de l'opération Daman par suppléance, expliquant les raisons du non renouvellement de la convention entre l'Organisation des Nations Unies et La Poste concernant la franchise postale.




Le dernier envoi au départ du Liban contenant du courrier "FREE MAIL" date du 02 décembre 2009. 



Cachet de franchise militaire de la FINUL
(02 décembre 2009)

21 juillet 2018

Une commission de vaguemestre de la Marine nationale

En complément à nos précédents billets consacrés aux commissions de vaguemestre (billets 1 et 2), nous vous présentons ci-dessous un modèle spécifique à la poste navale de Toulon, sur bristol de couleur verte, d'un format de 102 x 125 mm.

Il s'agit de la commission de vaguemestre du Second-Maître Gérard NALIN, vaguemestre de l'escorteur d'escadre GUEPRATTE de la Marine nationale, auprès du bureau postal militaire 640.

Le bureau postal militaire 640 fonctionna à BEYROUTH (Liban) du 27 août 1982 au 13 septembre 1982 afin de desservir la Force multinationale d'interposition à Beyrouth (FMI), puis du 27 septembre 1982 au 25 mars 1984 au profit de la Force multinationale de sécurité de Beyrouth (FMSB).

Établie à Beyrouth (mention "Toulon" rayée), cette commission de vaguemestre comporte les signatures du vaguemestre et du commandant de l'escorteur d'escadre GUEPRATTE ainsi que celle du chef de service du bureau postal militaire 640, qui y a apposé l'empreinte de son timbre à date manuel "POSTE AUX ARMEES" numérique (03 décembre 1982).



Commission du vaguemestre de l'escorteur d'escadre GUEPRATTE (1982)



L'escorteur d'escadre GUEPRATTE se rendit en mer Méditerranée orientale dans le cadre de la mission "OLIFANT 7" qui avait pour but de soutenir les troupes françaises déployées dans Beyrouth.

Il appareilla du port de Toulon le 25 octobre 1982 pour remplacer la frégate anti-sous-marine MONTCALM en faction devant la capitale libanaise.

Les longues patrouilles devant Beyrouth étaient entrecoupées de séjours à Larnaca (Chypre) afin de se ravitailler et de permettre à l'équipage de goûter à une détente bien méritée.

Remplacé par l'escorteur d'escadre LA GALISSONNIERE, il rentra à Toulon le 14 décembre 1982.



19 juillet 2018

Une attestation d'un vaguemestre en Polynésie française

Nous vous présentons ci-dessous une intéressante attestation du vaguemestre du secteur postal 91377 certifiant, sous sa responsabilité personnelle, qu'il résultait des recherches effectuées, qu'un paquet originaire de Paris 105, déposé le 16 juillet 1974, n'était pas inscrit sur le registre A de son régiment et n'avait pas été remis à son destinataire.

Par ailleurs, le destinataire dudit paquet a également déclaré ne pas l'avoir reçu.

Cette attestation comporte une empreinte du timbre à date manuel "POSTE-AUX-ARMEES" numérique (20 septembre 1974) ainsi que du carré comptable du bureau postal militaire annexe 702 A, qui fonctionna sur l'atoll de MURUROA du 1er novembre 1968 au 30 avril 1977, avant d'être transformé le lendemain en bureau de plein exercice avec numéro 703.



Attestation du vaguemestre du SP 91337 (10 septembre 1974)

18 juillet 2018

L'insigne de spécialité des marins des ports "agents postaux"

Le décret n° 70-787 du 26 août 1970 et son arrêté d'application du 03 mars 1971 organisèrent un corps des agents militaires de la marine. Ce corps se composait, entre autres, d'une branche des marins de port qui comprenait un groupe des agents postaux.

Dans cette branche furent versés, sur leur demande, au 1er octobre 1970, les agents postaux du corps des équipages de la flotte. Ceux qui ne souhaitaient pas cette transformation en agents postaux étaient réintégrés dans leur spécialité d'origine.

L'insigne de spécialité en tissu des agents postaux (embarqués ou à terre) consistait en une ancre de marine non câblée dont la verge comportait de part et d'autre de son milieu les lettres "A" et "P".

Comme cet insigne de spécialité était analogue à celui des marins des ports de la branche sédentaire, les agents postaux étaient souvent confondus avec les marins du centre automobile principal (CAP) ou de la direction du port (DP).

Les agents postaux demandèrent donc la création d'un insigne plus spécifique et évocateur de leurs fonctions postales.






Par note du 02 avril 1979, la division opérations de l'état-major de la marine nationale proposa la création d'un insigne comportant l'ancre de la marine et la flèche postale, sous réserve de l'autorisation préalable de l'administration des PTT pour l'utilisation de son emblème officiel.






La direction centrale du commissariat de la marine adressa le 27 avril 1979 au secrétariat d'Etat aux postes et télécommunications une demande d'autorisation pour l'usage de la flèche postale dans le nouvel insigne de spécialité des marins des ports "agents postaux".




Par courrier du 12 octobre 1979, le secrétariat d'Etat aux postes et télécommunications donna son accord à l'intégration du logotype des PTT dans l'insigne des marins "agents postaux".




Une flèche postale sur ancre non câblée figura dans le nouvel insigne des agents postaux à partir d'octobre 1979.

L'insigne de spécialité était brodé et de couleur jaune pour les officiers-mariniers, de couleur rouge pour les quartiers-maîtres et matelots.

Cet insigne était cousu sur la partie supérieure du bras gauche.



17 juillet 2018

Plaque émaillée d'un bureau postal militaire (suite)

En complément à notre précédent billet consacré à l'ancien modèle de plaque en tôle émaillée des bureaux postaux militaires, nous vous présentons ci-dessous un exemplaire "dans son jus" qui est actuellement proposée sur le site de ventes aux enchères eBay en achat immédiat à 44 euros.



Plaque émaillée d'un bureau postal militaire



Lieutenant Bernard DUVIVIER, chef de service du bureau postal militaire
125 de Naqoura, qui était également le "United Nations Base Post Office"
(UNBPO) de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL - 1979)