11 septembre 2020

Les fourreaux d'épaule du service de la poste aux armées (suite)

En complément à nos précédents billets consacrés aux fourreaux d'épaule du service de la poste aux armées, nous vous présentons ci-dessous une paire de fourreaux d'épaule de caporal-chef de première classe du service de la poste aux armées comportant trois brisques d'ancienneté.




Le caporal-chef de première classe (ou brigadier-chef de première classe) est une distinction dans l'Armée française.

Créé au début de la professionnalisation des armées, le galon se compose d'un liseré et de deux chevrons dorés ou argentés en fonction de l'arme suivis d'un chevron de laine à la couleur de l'arme.

Les militaires non officiers du grade de soldat à celui de maréchal des logis-chef ont droit au port de brisques d’ancienneté argent ou or.

Elles sont brodées sur les fourreaux, sous les chevrons de grades, et les conditions de port sont les suivantes :

- la 1ère brisque à partir du 1er jour de la 6e année de service,
- la 2e brisque à partir du 1er jour de la 11e année de service,
- la 3e brisque à partir du 1er jour de la 16e année de service,
- la 4e brisque à partir du 1er jour de la 21e année de service.

09 septembre 2020

Les cartes d'abonnement aux émissions de timbres-poste spéciaux français (suite)

En complément à notre précédent billet consacré aux cartes d'abonnement aux émissions de timbres-poste spéciaux français, nous vous présentons ci-dessous une nouvelle carte avec empreintes de deux modèles de timbres à date numériques du bureau postal militaire 600 de Berlin (Allemagne).




Recto et verso d’une carte d’abonnement aux émissions de timbres-poste spéciaux français N° 620 délivrée par le bureau postal militaire 510, valable pour l’année 1953, abonnement de 5 timbres servi par le bureau postal militaire 600, taxe d’abonnement de 500 F acquittée à l’aide d’un timbre de la poste aérienne



08 septembre 2020

Le bureau frontière "P"

Le centre de tri de la zone Nord transféré de Deux Ponts à Kaiserlautern le 1er juillet 1977 a été érigé en bureau frontière "P" le 1er juin 1978 puis transféré une nouvelle fois le 1er septembre 1982 de Kaiserlautern à Trêves où il occupe un bâtiment à l'intérieur du quartier Pétrisberg.

Sa mission est de réceptionner et de livrer les dépêches postales à Nancy-gare, de prendre en charge à Forbach les envois de presse destinés au comptoir des économats de la zone Nord et d'assurer des liaisons routières vers les bureaux postaux militaires de Saarburg, Saint-Wendel, Kaiserlautern, Trêves (BPM 526) et Wittlich.



Enveloppe à en-tête des Comptes Chèques Postaux en franchise avec
timbre à date "LETTRES" du bureau frontière "P" (18 février 1981)



Courrier intra-théâtre d'opération en franchise avec oblitération
mécanique SECAP du bureau frontière "P" (1er juin 1992)


Nous vous présentons ci-dessous quelques photographies concernant le bureau frontière P extraites d'une cassette vidéo de 1992 présentant les établissements postaux militaires des Forces françaises en Allemagne (FFA).














06 septembre 2020

Le képi de la poste aux armées (suite)

En complément à nos précédents billets consacrés au képi de la poste aux armées, nous vous présentons ci-dessous le képi de lieutenant de la poste aux armées.

Ce képi a appartenu au lieutenant René GAZAVE, qui fut notamment chef de service du bureau postal militaire 702 A de Mururoa (1971/72) puis du bureau postal militaire 703 de Mururoa (1979/80) et du bureau postal militaire 125 de Naqoura (1981).












05 septembre 2020

Le bureau frontière "H"

Epine dorsale du service en matière d'acheminements postaux, le bureau frontière "H" était le centre de tri de la zone de stationnement sud, qui était chargé de l'acheminement du courrier à destination ou en provenance des bureaux postaux militaires des zones Centre et Sud. Il y avait 15 liaisons par jour pour un total de 3.000 km environ.

Strasbourg, centre de tri, à 4 heures du matin : la journée commence, dans un bruit de frein et de ferraille, le train-poste de l'est aborde le quai de déchargement. Le personnel du bureau frontière H prend en charge les dépêches destinées aux zones Sud et Centre.

Bureau frontière "H" d'Offenbourg, 5 heures du matin : la course débute, dans 2h30 les liaisons routières doivent être mises en route. 2h30 pendant lesquelles il faut trier, fermer, répartir, pointer. Il s'agit de ne rien omettre, d'éviter les fausses directions

8 heures : c'est le départ de quatre liaisons vers les bureaux postaux militaires de distribution, alors que déjà trois autres liaisons sont parties à 6 heures.

Le travail se poursuit au centre de tri, autant au bureau d'ordre qu'au centre de contrôle douanier postal. 

Les paquets doivent être revêtus d'une étiquette de douane et peuvent toujours être soumis au contrôle par épreuve. Tout destinateur d'un paquet d'une valeur marchande supérieure à 2.800 francs doit fournir une autorisation d'importation



Courrier officiel en franchise avec cachets du lycée et collège Turenne de
Fribourg et timbre à date du bureau frontière "H" (05 juin 1991)



Enveloppe avec oblitération mécanique SECAP
du bureau frontière "H" (03 septembre 1990)



Courrier officiel en franchise avec cachet du bureau administratif
local d'Offenbourg et oblitération mécanique SECAP temporaire
du bureau frontière "H" (21 février 1992)



Nous vous présentons ci-dessous quelques photographies concernant le bureau frontière H extraites d'une cassette vidéo de 1992 présentant les établissements postaux militaires des Forces françaises en Allemagne (FFA).