28 février 2009

Dissolution du bureau postal interarmées de Lyon




Un bureau postal militaire a été activé à Lyon, le 1er janvier 1969, sous l'appellation de bureau postal militaire 105, afin de desservir la 5ème Région Militaire.



Courrier officiel en franchise de l'Intendance Militaire avec oblitération mécanique SECAP "Poste aux armées" du bureau postal militaire 105 de Lyon (21 septembre 1971)


Il changea de nom le 1er avril 1972 pour devenir le bureau postal militaire "69998 LYON ARMEES".


Enveloppe avec cachet du Foyer du soldat du Centre de Sélection n° 8 et timbre à date du bureau postal militaire de Lyon (15 mai 1997)


Le 19 avril 1982, l'Annexe 1 du bureau postal militaire de Lyon vient compléter la présence postale militaire de la garnison en desservant l'Ecole de Santé des Armées.

La fermeture de cette annexe sera décidée le 31 août 1989 suite à la création du bureau postal militaire "38998 Grenobles Varces Armées".



Enveloppe avec timbre à date de l'Annexe 1 du bureau postal militaire de Lyon (05 avril 1983)


Le bureau postal militaire de Lyon prit en 2002 l'appellation de bureau postal interarmées alors que son implantation Quartier Frère est inchangée depuis cette date.




Le bureau postal interarmées de Lyon a définitivement fermé ses portes le vendredi 27 février 2009 au soir.

22 février 2009

La grève des PTT de l'automne 1974

Une importante grève des PTT eu lieu à l'automne 1974 et dura près de 6 semaines (octobre/décembre).

Elle débuta le 17 octobre 1974 au tri postal du PLM (Gare de Lyon) puis se propagea en cascade dans tous les bureaux-gares parisiens, qui étaient des centres de tri et des centres de transit pour l'essentiel des échanges postaux entre Paris et le reste de la France. Chaque bureau-gare parisien (PLM, gare d'Austerlitz, gare Montparnasse, gare Saint-Lazare, gare du Nord, gare de Paris-Est) était "tête de ligne" des divers services ambulants ferroviaires, qui drainaient et triaient le courrier de leur zone de route.

À ces bureaux-gares se rattachait Paris-Brune, un centre traitant essentiellement du courrier d'entreprise et celui de la banlieue parisienne. Dès le 22 octobre 1974, la grève y était générale et elle provoqua progressivement la paralysie du pays.

Comme ce fut le cas lors des évènements de mai 1968, le Service de la Poste aux armées, qui n'était pas touché par cette grève, prit en charge un certain nombre de correspondances commerciales.



Correspondance commerciale de Paris pour Bordeaux, expédiée via le bureau postal militaire "PARIS ARMEES 01" et la Chambre de commerce de Bordeaux (30 octobre 1974)

15 février 2009

Le bureau postal interarmées 126 au Cap Vert



Le bureau postal interarmées 126, bureau réservé à la desserte de manoeuvres internationales, a été réactivé le 28 mai 2006 au profit de l'exercice "STEADFAST JAGUAR" au Cap Vert, mission qui s'est déroulée du 1er juin au 11 juillet 2006.




Armé par un adjudant-chef et un sergent du Service de la Poste interarmées, ce bureau était installé sous une tente de campagne implantée à MINDELO, capitale de l'île de São Vicente, seconde île la plus peuplée de la République du Cap Vert, pays insulaire de l'océan Atlantique au large de l'Afrique.



Enveloppe avec timbre à date du bureau postal interarmées
126 de Mindelo (29 juin 2006)

14 février 2009

Déménagement du bureau postal interarmées 125 (suite)

Suite à nos précédents billets consacrés au déménagement du bureau postal interarmées 125, nous vous présentons ci-dessous des photographies de ce bureau désormais implanté au camp d'At Tiri (Liban), photographies tirées du bulletin de l'Amicale de la Poste aux Armées "Le Huchet" de décembre 2008.









02 février 2009

Les Forces Maritimes du Rhin (suite)

En complément à précédent billet consacré aux Forces Maritimes du Rhin (FMR), nous vous présentons un nouveau document de cette unité particulière de la Marine nationale.



Courrier officiel en franchise avec cachets de l'Etat-Major des Forces Maritimes du Rhin, du Capitaine de Vaisseau Commandant les FMR et oblitération mécanique SECAP à lignes ondulées d'un bureau postal militaire des Forces françaises en Allemagne (12 avril 1965)


A noter qu'un très intéressant livre a été publié récemment sur le sujet : pour plus d'informations, voir le site de l'Association Centrale d'Officiers mariniers et de MArins de réserve (ACOMAR).

01 février 2009

Dissolution du bureau postal interarmées de Metz


Un bureau postal militaire a ouvert ses portes à Metz, le 13 janvier 1969, sous l'appellation de bureau postal militaire n° 106, afin de desservir la 6ème Région Militaire et la 1ère Région Aérienne.



Courrier officiel en franchise avec cachets de la Direction des travaux du génie de Metz et oblitération mécanique du bureau postal militaire 106 de Metz (17 novembre 1969)


Il changea de nom le 1er avril 1972 pour devenir le bureau postal militaire "57998 METZ ARMEES".


Enveloppe à en-tête de la Direction du Service National en Région Militaire de Défense Nord-Est et oblitération mécanique du bureau postal militaire de Metz (18 décembre 2000)


Par décision conjointe de la Direction Générale des postes et du Ministère de la Défense, le rattachement de l'agence postale "METZ AIR" est effectif à partir du 11 décembre 1984. Située sur la base de Metz Frescaty, cette agence était identifiée par le même code postal Armées que celui de son bureau de tutelle, à savoir 57998.



Enveloppe avec cachet de la Base aérienne 128 de Metz et timbre à date de l'agence postale militaire de l'air de Metz (07 octobre 1994)


Le bureau postal militaire, puis interarmées de Metz était doté de cinq personnels et comptait parmi les plus importantes entités du Service par son trafic de courrier.




Le bureau postal interarmées de Metz a définitivement fermé ses portes le 30 janvier 2009 au soir.