07 janvier 2015

Sangaris : un lien avec les familles, le service postal interarmées de défense


Le 31 décembre 2014, près de 2 tonnes de colis ont été réceptionnées à Bangui. Associés à sa famille et à son « chez soi », le courrier et les colis reçus en opération sont essentiels au moral du soldat. Le service postal interarmées de la défense participe aux attentions portées à la condition du personnel et de l’environnement humain en opération.






« En cette période de fêtes de Noël, il y a énormément de colis qui sont arrivés », témoigne l’adjudant-chef Thierry, vaguemestre de la force Sangaris. Ces dernières semaines ont été bien chargées pour le bureau postal du camp de M’Poko.

Quelques milliers de colis ont transité depuis le service fret de l’aéroport jusqu’en brousse pour être distribués. Par exemple, le 31 décembre, près de 2 tonnes de colis ont été réceptionnées à Bangui.






Le bureau postal du camp de M’Poko ventile le courrier pour tous les militaires des éléments français en Centrafrique, aussi bien ceux de Sangaris que ceux de Eufor. Après avoir réceptionné les sacs postaux, « nous distribuons rapidement les colis à nos collègues des détachements par le biais des « référents compagnie ».

Ceux qui sont sur M’Poko ont leur colis le soir même et ceux qui sont sur les postes avancés (Bambari, Sibut..) les auront un peu plus tard », explique l’adjudant-chef Thierry.

Répartis sur plusieurs emprises, les militaires français reçoivent le courrier et les colis réacheminés via les convois routiers logistiques ou par les liaisons aériennes internes théâtre.





Deux fois par semaine, le vaguemestre va récupérer le fret postal. Parallèlement à cela, il propose d’autres services : « Nous vendons les timbres français et les colissimo, réceptionnons et distribuons les colis. ».

Des forfaits tarifaires existent pour faciliter aux familles l’envoi des courriers et colis. « Le lien avec les familles au travers le courrier est essentiel. », c’est pourquoi ces dernières ne paient qu’au tarif France leurs courriers et frais postaux.

Les délais d’acheminement sont relatifs. Il y a toujours quelques erreurs d’aiguillage, mais la venue du colis fait oublier ce détail.

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 8 500 hommes de la MINUSCA.

Lancée le 5 décembre 2013 par le président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir un niveau de sécurité minimal en République centrafricaine et à accompagner la montée en puissance progressive de la mission de l’ONU.

Sources : Etat-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Aucun commentaire: