18 octobre 2008

Courrier accidenté - bureau postal militaire 600 de Berlin

Lorsqu'un courrier est gravement endommagé lors de son acheminement par la poste, celui ci reçoit en général une griffe explicative.

Nous vous présentons ci-dessous une enveloppe expédiée au bureau postal militaire 600 de Berlin et oblitérée à l'aide de sa machine à oblitérer KLUSSENDORF avec flamme temporaire illustrée (avril 1969).

Celle ci a été partiellement détruite par le feu en cours d'acheminement et a été revêtue d'une griffe linéaire "COURRIER ACCIDENTE en COURS de TRANSPORT".


12 octobre 2008

Les affranchissements de fortune en numéraire de la Guerre d'Indochine (suite)

En complément de notre précédent billet sur le sujet, nous vous présentons ci-dessous de nouvelles reproductions d'enveloppes recommandées avec différents modèles d'étiquettes ronéotypées (lots d'une ancienne vente sur offres de Bertrand Sinais).


Enveloppe recommandée avec affranchissement de fortune en numéraire à défaut de timbres-poste (9 francs), griffe linéaire et timbre à date du bureau postal militaire annexe 403 A de MYTHO (11 mars 1946)



Enveloppe recommandée avec affranchissement de fortune en numéraire à défaut de timbres-poste (9 francs), griffes linéaires et timbre à date du bureau postal militaire 405 de SAIGON (20 mars 1946)



Enveloppe recommandée avec affranchissement de fortune en numéraire à défaut de timbres-poste (9 francs) et timbre à date du bureau postal militaire 405 de SAIGON (07 mars 1946)


11 octobre 2008

Dissolution de nouveaux établissements postaux militaires (suite)

Plusieurs établissements postaux militaires ont été dissous en mai ou juin dernier.

La liste publiée dans notre billet précédent est incomplète :

- 09 mai 2008 : fermeture du guichet Grand Public des bureaux postaux interarmées de BORDEAUX, LILLE, LYON, MARSEILLE et METZ,



- 06 juin 2008 : dissolution du bureau postal interarmées "21998 DIJON ARMEES",
- 27 juin 2008 : dissolution du bureau postal interarmées "44998 NANTES ARMEES",

- 25 juillet 2008 : fermeture du guichet Grand Public des bureaux postaux interarmées de BREST et de TOULON.

D'autres bureaux postaux interarmées métropolitains doivent fermer avant la fin de l'année (Bordeaux, Lille, Marseille et Toulouse).

07 octobre 2008

Dissolution du bureau postal interarmées de Versailles-Satory

Un bureau postal militaire a été activé le 04 mai 1988 dans la garnison de Versailles-Satory afin de desservir différentes unités basées sur place telles que le 5ème Régiment de Génie ou la 3ème Base de Soutien au Commandement mais également d'autres entités comme le Lycée Militaire de Saint Cyr l'Ecole.

Etablissement ouvert sous l'appelation "00441 PARIS ARMEES 02 ANNEXE 02", sa dénomination est transformée, à partir du 02 avril 2007, en bureau postal interarmées "00441 PARIS ARMEES SATORY".

Il a été définitivement dissous le 30 septembre 2008.



Enveloppe avec timbre à date du dernier jour d'ouverture du bureau postal interarmées de Versailles-Satory (30 septembre 2008)

06 octobre 2008

Les affranchissements de fortune en numéraire de la Guerre d'Indochine

En mars 1946, les bureaux postaux militaires des Troupes Françaises en Extrême-Orient (TFEO) connurent une pénurie de timbres-poste.

La Direction de la Poste militaire des TFEO décida la création d'étiquettes de fortune pour le paiement en numéraire des taxes d'expédition des objets recommandés.

La griffe linéaire horizontale et le timbre à date du bureau expéditeur devaient être apposés à la partie inférieure gauche de chaque étiquette.

Cinq modèles d'étiquettes ronéotypées furent mises en service et utilisées par les bureaux postaux militaires 402 (Tan Son Nhut), 403A (Mytho), 405 (Saïgon) et 414 (Cholon).



Enveloppe recommandée avec affranchissement de fortune en numéraire à défaut de timbres-poste (9 francs) et timbre à date du bureau postal militaire 405 de Saïgon (07 mars 1946)



Enveloppe recommandée avec affranchissement de fortune en numéraire à défaut de timbres-poste (9 francs), griffes linéaires "SECTEUR-414" et "POSTE AUX ARMEES-414", timbre à date du bureau postal militaire 414 de Cholon (07 mars 1946 - image extraite de la vente sur offres Jamet Baudot Pothion de juin 2008)

05 octobre 2008

L'insigne métallique du B.P.M. 515

Le bureau postal militaire 515 fut créé le 31 mai 1945. Il s'installa deux mois à BUHL (Allemagne) puis fut transféré à COBLENCE (Allemagne) où il fonctionna jusqu'au 30 septembre 1969.

Les agents postaux militaires de ce bureau portaient sur leur uniforme un insigne métallique spécifique au B.P.M. 515.




Insigne métallique du B.P.M. 515 - Fabricant COURTOIS de Paris.


04 octobre 2008

La fin programmée du Service de la poste interarmées



Nous vous reproduisons ci-dessous des extraits d'un article intitulé "La fin programmée du Service de la poste interarmées" paru dans le mensuel "L'ECHO DE LA TIMBROLOGIE" de ce mois :

Les directives européennes entraînent peu à peu la libéralisation du service postal et l'Armée est, elle aussi, concernée par l'intermédiaire de son Service postal interarmées (SPI). Celui ci est en effet amené à disparaître.

L'Etat-Major des Armées (EMA) a donc décidé de supprimer progressivement les bureaux postaux militaires métropolitains et de faire appel au marché pour assurer les prestations assurées jusqu'à présent par le SPI en opérations extérieures (OPEX), à savoir le service financier de proximité (envoi de mandats) et le soutien postal aux troupes.

A ce titre, l'EMA a lancé un premier appel d'offres afin de recruter un cabinet d'audit : celui ci aura pour consigne l'étude du secteur commercial et le suivi de la mise en oeuvre du projet. A la suite de cet audit, un nouvel appel d'offres sera lancé pour désigner un opérateur qui assurera les fonctions de SPI pour les troupes en OPEX. Celui-ci sera connu le 31 décembre 2010, au moment où il entrera en fonction. La date n'a pas été retenue au hasard : il s'agit de celle de la libéralisation du courrier en France, effective le 1er janvier 2011.

Le SPI a quant à lui reçu une directive militaire de supprimer progressivement les bureaux métropolitains et de recentrer toute son activité à Paris pour assurer le suivi en OPEX jusqu'à cette date. Tous les bureaux hors frontières nationales resteront normalement ouverts jusqu'au bout.

Certaines empreintes de machines à affranchir vont continuer de fonctionner au nom des BPI au delà de la date de fermeture : ces machines seront en fait transférées dans d'autres BPI.

02 octobre 2008

Un bureau temporaire en Allemagne (suite et fin)

Voici quelques photographies du bureau postal militaire temporaire franco-allemand de Mayence :