22 août 2009

Le bureau postal interarmées 125 (suite)

Extrait du livre souvenir du 63ème mandat (février - juin 2006) du 420ème Détachement d'Infanterie Motorisée de la FINUL :





BPI 125 - UNBPO NAQOURA

Une lettre de coeur, un journal, un appareil photo, un saucisson, du fromage ... et ... des dollars.

Le BPI est présent sur le théâtre pour le "bon moral des troupes" françaises entre autre, mais aussi pour le courrier officiel et valises diplomatiques des différents contingents.

Pour mener à bien cette mission, il faut : 1 Chef, 2 Apprentis, 1 Bureau, 1 Véhicule.





21 août 2009

Le bureau postal interarmées 125 (suite)

Extrait du livre souvenir du 62ème mandat (octobre 2005 - février 2006) du 420ème Détachement d'Infanterie Motorisée de la FINUL :




LE BPI

Sergent-chef JACQUET, Chef du bureau
Sergent DESNOYERS
Sergent PERSON

20 août 2009

Le bureau postal interarmées 125

Un livre souvenir a été édité à l'occasion de chaque mandat du contingent français de la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL). Illustré de nombreuses photographies, il présente les différentes composantes du contingent français.

Nous vous reproduisons ci-dessous les deux pages consacrées au bureau postal interarmées 125 de Naqoura, chargé notamment de la desserte de ce contingent, lors du 61ème mandat (juin - octobre 2005) du 420ème Détachement d'Infanterie Motorisée (cliquer sur les images pour les agrandir).




Le Bureau Postal Interarmées

La poste militaire a un rôle de lien entre les soldats, leurs épouses et leurs familles. Elle contribue de ce fait au bon moral du détachement.

Le BPI 125 étant également un bureau UNIFIL (United Nations Base Post Office), il assure le départ et l'arrivée du courrier polonais, la réception du courrier irlandais, les liaisons entre l'UNIFIL House Beirut et le Mail Room Naqoura.

Une autre mission du BPI est d'assurer un service financier afin de pallier aux besoins "vitaux" des militaires français sur le territoire (achat de cadeaux, welfares, restaurants ...) au travers de la gestion des comptes, des émissions et réceptions de mandat, affranchissement de courriers et de paquets.

Pour mener à bien ces missions le bureau postal dispose de trois éléments parfois timbrés mais toujours professionnels.

En quatre mois ils auront : distribué des milliers de lettres, manipulé des milliers de dollars, collé des centaines de timbres, soulevé des tonnes de colis, parcouru plus de 13 000 kilomètres.







19 août 2009

Le Bureau Central Militaire "B"

Les bureaux centraux militaires de tri et d'acheminement de la correspondance et des colis postaux militaires (B.C.M.) reçoivent des services civils la correspondance et les colis postaux pour les troupes en opérations, les trient et les ensachent par bureau postal militaire destinataire, et les font porter aux centres d'expédition, pour être dirigés par les moyens de transport les plus favorables, jusqu'aux points de contact (bureaux frontières ou autres).

Le Bureau Central Militaire "B" a été créé en automne 1944 à MARSEILLE, en même temps que le Bureau Frontière "S" qu'il absorbe le 15 avril 1945.




Le B.C.M.-B était principalement chargé de la centralisation, de l'expédition des objets non urgents et des paquets par voie maritime et servait de plate-forme transit pour les bureaux postaux militaires de Madagascar, d'Indochine puis d'Algérie et du Laos.

Le Bureau Central Militaire "B" a été dissous fin 1968.



Courrier officiel recommandé avec cachets du Commandant de la Base de Transit Interarmées Méditerranée de Marseille et timbre à date du Bureau central militaire "B" (03 juin 1965)

16 août 2009

Le bureau postal militaire 199

Créé pour desservir les personnels civils et militaires des états-majors des forces alliées en Centre-Europe (Allied Forces Central Europe - AFCENT), des forces terrestres (Allied Land Forces Central Europe - LANDCENT) et des forces aériennes (Allied Air Forces Central Europe - AIRCENT) de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), le bureau postal militaire 199 fonctionna au Quartier Lariboisière de FONTAINEBLEAU à compter du 06 novembre 1964.

Il a en outre assuré le service postal des personnels de ces états-majors détachés aux grands exercices et manoeuvres de l'OTAN. Un guichet annexe du bureau fonctionna, du 15 novembre au 04 décembre 1965, au Grand Duché du Luxembourg lors de telles manoeuvres.

Le bureau postal 199 de Fontainebleau a été dissous le 31 juillet 1967.



Enveloppe avec timbre de franchise militaire type emblèmes, cachet "Participation Air à la Base interalliée 00270 Fontaineableau" et oblitération mécanique à lignes ondulées avec couronne "Poste aux armées" du bureau postal militaire 199 (15 janvier 1965)

15 août 2009

Les brigades de nuit de Paris Tri Armées / Paris Tri Interarmées

Le centre de tri postal militaire de Paris est à la fois :

- centre de tri en liaison avec une majorité de centralisateurs civils et les organismes postaux militaires et navals de France et d'Allemagne,

- bureau d'échange international en relation avec les bureaux postaux militaires/interarmées d'outre-mer, les plates-formes aériennes et maritimes civiles et militaires de Francer et de l'étranger,

- bureau distributeur de type "CEDEX" pour tous les organismes centraux franciliens desservis par un code postal "ARMEES" ou "NAVAL".


Le personnel de "Paris Tri Armées" était réparti en quatre brigades :

- deux brigades de jour (A et B),

- deux brigades de nuit (C et D), dont les horaires étaient 20h00-06h00, au rythme de deux nuits sur quatre, composées de 3 personnes.




Enveloppe avec timbre à date de la Brigade D de Paris Tri Armées (30 janvier 1995 - heure de levée : 6h)


En février 2006, une brigade de nuit supplémentaire de 4 personnes - la Brigade E - a été mise en place, de 00h21 à 06h45, afin d'absorber une partie du trafic croissant en fin de vacation (03h00-06h45) et permettre aux liaisons Courrier d'emporter l'ensemble du trafic.



Enveloppe à en-tête du Ministère de la Défense avec timbre à date de la Brigade C de Paris Tri Interarmées (17 août 2006 - heure de levée : 24h)


Suite à la réorganisation du Service de la Poste Interarmées, les trois brigades de nuit de Paris Tri Interarmées (Brigades C, D et E) ont été dissoutes le 1er septembre 2008.


14 août 2009

Réorganisation de la distribution du courrier au sein des Forces Armées en Polynésie française (suite)

En complément à notre billet consacré à la réorganisation de la distribution du courrier au sein des Forces Armées en Polynésie française (FAPF), nous vous présentons ci-dessous deux enveloppes comportant des cachets d'unités militaires des FAPF dont l'adresse consiste désormais en un numéro de boîte postale en remplacement du numéro de secteur postal.



Enveloppe avec cachet du Régiment d'Infanterie de Marine du Pacifique-Polynésie d'Arue et machine à affranchir du bureau postal interarmées 701 de Papeete (09/07/2009)



Enveloppe avec cachet du Régiment d'Infanterie de Marine du Pacifique-Polynésie d'Arue et timbre à date avec flèche postale du bureau postal interarmées 701 de Papeete (05/08/2009)



Enveloppe avec cachet du Commandement de la Base Aérienne 190 de Faa'a et timbre à date avec flèche postale du bureau postal interarmées 701 de Papeete (06/08/2009)