30 avril 2008

La Poste Militaire des F.T.E.O.

Nous vous présentons ci-dessous un tableau des effectifs & armement théoriques de la Poste Militaire des Forces Terrestres en Extrême-Orient (FTEO) daté de février 1951.

Le total général des effectifs était de :
- 217 personnels assimilés : 54 officiers (1 lieutenant-colonel, 3 commandants, 13 capitaines, 9 lieutenants et 28 sous-lieutenants), 163 sous-officiers (74 adjudants-chefs, 34 adjudants et 55 sergents-chefs),
- 3 hommes de troupe (1 caporal-chef et 2 caporaux).





Abréviations utilisées dans le tableau :


FTNAI : Forces Terrestres, Navales et Aériennes en Indochine
FFVS : Forces Françaises du Vietnam du Sud
FFNV : Forces Françaises du Nord Vietnam
ZOT : Zone Opérationnelle du Tonkin
TFSAP : Troupes Françaises du Sud Annam et des Plateaux
TFCA : Troupes Françaises du Centre Annam

29 avril 2008

Le Service de la Poste interarmées au Salon du Timbre et de l'Ecrit de Paris

Comme lors de sa précédente édition, le Service de la Poste interarmées tiendra un stand lors du Salon du Timbre et de l'Ecrit qui se déroulera au Parc Floral de Paris du samedi 14 au dimanche 22 juin 2008, de 10h00 à 18h00.

A cette occasion sera mise en service, sur ce stand, une flamme temporaire illustrée, rattachée au bureau postal inter-armées "00484 PARIS ARMEES LES LOGES", commémorant les 40 ans de poste militaire en France au service des armées, dont la maquette est reproduite ci-dessous.




Une pochette contenant une trentaine de fiches illustrées sur les bureaux activés ces 40 dernières années en France sera mise en vente lors de ce salon.




(Pour plus d'informations sur le Salon du Timbre et de l'Ecrit 2008, voir le : site internet du Salon)

---------------------------------------------------------------

Mise à jour du 29 avril 2008 :

La flamme temporaire illustrée reproduite ci-dessus sera en service uniquement durant la durée du Salon, soit du 14 juin au 22 juin 2008.

27 avril 2008

L'agence postale navale embarquée "ALINDIEN" du B.C.R. MARNE

L'agence postale navale embarquée "ALINDIEN" a été créée le 1er juillet 2003 sur le Bâtiment de commandement ravitailleur MARNE, en remplacement du bureau postal naval n° 64, afin de desservir l'Amiral Commandant les forces maritimes de l'Océan Indien (ALINDIEN) et son état-major interarmes.

Nous vous présentons ci-dessous un article concernant cette agence tiré du site internet du Ministère de la Défense :


L’Agence Postale de la Marne vous ouvre ses portes !

Avec les cabines téléphoniques, l’agence postale est un lieu privilégié pour garder le lien avec les siens. La fonction de vaguemestre est basée sur le volontariat ; sur la Marne, c’est le second maître Bachelet, le secrétaire du commandant, qui joue le rôle du postier. Les heures d’ouverture de son agence ne sont pas aussi arrêtées qu’en ville ; elles s’adaptent aux activités et sont étroitement liées au rythme des escales.

En règle générale, l’agence ouvre peu avant les escales, pour permettre par exemple à l’équipage d’acheter des timbres. Le pic d’activité a lieu en tout début d’escale, lorsque les dépêches récupérées par les autorités diplomatiques arrivent à bord. Ce sont alors jusqu’à une dizaine de sacs postaux qui occupent la coursive devant l’agence. Le vaguemestre vérifie qu’elles sont bien adressées à la Marne, ce qui n’est pas toujours le cas comme ce fut le cas à Mascate où des sacs destinés à la frégate Jean Bart sont arrivés sur la Marne … Puis il les ouvre et trie leur contenu.

On distingue quatre types de courrier :

- les lettres personnelles ;
- les lettres officielles ;
- les colis personnels, qui se comptent par dizaines lors des arrivées en escale après une longue période de mer ;
- les colis officiels, contenant du matériel pour la continuité du bon fonctionnement du bâtiment.

Une fois trié, le courrier est distribué aux destinataires. L’agence postale est située dans un endroit stratégique du bâtiment, à fort passage. Chacun passe forcément devant, par nécessité ou curiosité, et peut ainsi récupérer son courrier. Et si ce n’est pas le cas, les destinataires sont diffusés pour venir le chercher. C’est en tout cas systématiquement un grand sourire qui se dessine sur le visage des heureux destinataires de Colissimos, sourire d’autant plus grand que le colis l’est. La réception de simples lettres est aussi un moment de joie pour chaque marin. Merci à vous tous qui nous envoyez toutes ces nouvelles et attentions !



Beaucoup de courrier part également du bord à chaque escale. Le vaguemestre est ainsi chargé jusqu’aux dernières heures de l’escale de rassembler le courrier au départ et de confier aux autorités locales les dépêches à destination de la France.

Au total, depuis l’appareillage de la Marne de Toulon le 8 février dernier, ce sont 630 kilos de courrier qui sont arrivés à bord et 85 kilos qui en sont partis. 156 colis et 62 recommandés nous sont parvenus !

L’agence postale de la Marne n’offre pas encore les services financiers de la Banque Postale, mais elle propose des cachets originaux du bâtiment pour personnaliser les enveloppes, ainsi qu’un service d’achat de timbres étrangers à chaque escale !



26 avril 2008

Courrier des marins - nouvelles étiquettes de sac postal (suite)

Nous vous présentons ci-dessous quatre autres étiquettes de sac postal rouge type CN35 - nouveau modèle - concernant l'acheminement du courrier des marins.



Étiquette de sac postal en provenance de Paris Tri Interarmées / Courrier des marins (PTI/CM) et à destination du Bâtiment de Soutien Mobile LOIRE, dépêche n° 1001 du 21 mai 2007 d'un poids de 15,9 kg, acheminée via le Consul honoraire de France de Cagliari (Italie) par liaison routière Paris/Milan



Étiquette de sac postal en provenance de Paris Tri Interarmées et à destination du Bâtiment de Soutien Mobile LOIRE, dépêche n° 10005 bis du 1er mars 2007 d'un poids de 12,6 kg, acheminée via le Consulat général de France de Karachi (Pakistan) par la valise diplomatique Paris/Karachi


Étiquette de sac postal en provenance de Paris Tri Interarmées et à destination du Bâtiment de Soutien Mobile LOIRE, dépêche n° 10011 du 22 mars 2007 d'un poids de 13,9 kg, acheminée via l'Ambassade de France à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unies) par voie aérienne civile (vols Gulf Air 018 et 540, transbordement à Bahrein, déchargement à Abu Dhabi)




Étiquette de sac postal en provenance de Paris Tri Interarmées et à destination du Bâtiment de Soutien Mobile LOIRE, dépêche n° 10013 du 02 avril 2007 d'un poids de 4 kg, acheminée via l'Ambassade de France à Doha (Qatar) par la valise diplomatique Paris/Doha

25 avril 2008

Courrier des marins - nouvelles étiquettes de sac postal

Suite à la dissolution du bureau postal naval de Paris en novembre 2002, l'acheminement du courrier des marins en opération est désormais assuré par le centre de tri interarmées de Paris.

Les sacs postaux sont acheminés aux bâtiments de la Marine nationale en opérations via les ambassades et consulats français à l'étranger ou via des bureaux postaux interarmées, et notamment le BPI 610 de Djibouti.

Ils sont généralement expédiés par voie aérienne civile et comportent à leur gorge des étiquettes de sac rouge vermillon type CN 35 ; le sac principal comporte la lettre "F" sur l'étiquette.

Jusqu'à récemment, Paris Tri Interarmées utilisait des étiquettes de sac en carton, d'un format de 147 X 74 mm, qui étaient remplies à la main ou à l'aide de griffes linéaires.

De nouvelles étiquettes de sac ont été mises en service : elles ont désormais un format de 160 X 110 mm et comportent une étiquette informatique autocollante.



Etiquette de sac postal rouge CN 35 - ancien modèle - en provenance de Paris Tri Interarmées / Courrier des marins (PTI/CM) et à destination du Chasseur de mines SAGITTAIRE, dépêche n° 10001 du 09 février 2007 d'un poids de 16,8 kg, acheminée par voie aérienne via le bureau postal intrarmées 610 de Djibouti



Verso de l'étiquette de sac avec timbre à date de la Brigade B de Paris Tri Interarmées (09 février 2007)



Etiquette de sac postal rouge CN 35 - nouveau modèle - en provenance de Paris Tri Interarmées et à destination du Chasseur de mines SAGITTAIRE, dépêche n° 10003 du 16 février 2007 de 14,1 kg, acheminée par voie aérienne via le BPI 610 de Djibouti, au dos timbre à date de la Brigade B de Paris Tri Interarmées (16 février 2007)



Vue rapprochée du plomb comportant les lettres "PTI-B" (Paris Tri Interarmées - Brigade B) scellant les sacs postaux.

24 avril 2008

La Poste Militaire des T.F.E.O.

Nous vous présentons ci-dessous une récapitulation détaillée des effectifs de la Poste Militaire des Troupes françaises en Extrême-Orient (TFEO) datée de mars 1948.

Le total général des effectifs est de 172 hommes : 26 officiers assimilés, 114 sous-officiers assimilés, 16 hommes de troupes et 16 personnels indochinois (2 sergents-chefs, 4 sergents et 10 caporaux-chefs).





Abréviations utilisées dans le tableau :

Cie de QG : Compagnie de Quartier Général
GCS : Groupement de Commandement et de Soutien
PFAT : Personnel Féminin de l'Armée de Terre
TFIN : Troupes Françaises d'Indochine du Nord
TFIS : Troupes Françaises d'Indochine du Sud
TFSAP : Troupes Françaises du Sud Annam et des Plateaux
TFCA : Troupes Françaises du Centre Annam

23 avril 2008

Le timbre de franchise militaire n° 12 (suite)

Suite à notre premier billet consacré au timbre de franchise militaire n° 12, nous vous présentons ci-dessous un nouveau document très intéressant et rarissime.

Avant de lancer l'impression de ce timbre de franchise, des épreuves de couleur furent réalisées sur du papier gommé avec perforation de contrôle de l'Atelier des timbres-postes et présentées au Ministre des P.T.T. en vue du choix de la couleur définitive.
Les couleurs suivantes furent utilisées :

- bleu pâle (couleur 105 du nuancier de l'Atelier des timbres-poste),
- outremer (couleur 117),
- bleu vert (couleur 301),
- vert-jaune (couleur 324),
- rose foncé (couleur 438),
- rouge (couleur 444), couleur retenue pour l'impression
- violet (couleur 521),
- bistre (couleur 712).



Epreuve de couleur à l'encre violette du timbre de franchise militaire n° 12, indication au crayon, en bas à droite, de la nuance de couleur utilisée.


L'impression de ce timbre débuta le 23 septembre 1946 et s'échelonna jusqu'au 06 juillet 1964.

22 avril 2008

Le contrôle douanier à l'exportation du courrier postal militaire

Nous vous présentons ci-dessous un intéressant courrier du Directeur de 1ère classe YERLE, Chef du Service de la Poste aux Armées, adressé le 18 novembre 1949 au Directeur Général des douanes et droits indirects, concernant le contrôle douanier à l'exportation du courrier postal militaire.

Le Chef du Service de la Poste aux Armées fait connaître au Directeur Général des douanes et droits indirects que le contrôle douanier des convois postaux à l'adresse des militaires stationnés à l'étranger ou aux colonies lui paraît susceptible d'être effectué dans les bureaux centralisateurs suivants :

- Bureau Central Militaire "B" à Marseille (Caserne du Muy) chargé de l'acheminement du courrier militaire pour l'Extrême-Orient,

- Bureau Central Militaire "C" à Paris (Caserne de Reuilly) pour le courrier à destination des Zones d'Occupation Française d'Allemagne et d'Autriche.




21 avril 2008

La boîte postale n° 20 et la FORPRONU

Une boîte postale spéciale fut mise en service à Paris dans les années 1992/1995 afin de permettre aux casques bleus de la Force de protection des Nations Unies (FORPRONU) en ex-Yougoslavie en poste au quartier général de la Force à Zagreb (Croatie), quelque soit leur nationalité, de recevoir du courrier par l'intermédiaire du Service de la poste aux armées française et plus précisément via le bureau postal militaire 653, qui était un bureau international chargé de la desserte postale de cet état-major.

L'adresse du courrier adressé à ces militaires de l'ONU devait être libellée comme suit :

Grade et nom
Branche et section
BP 20
00480 ARMEES
PARIS
FRANCE



Enveloppe en provenance d'Argentine et adressée au Lieutenant-colonel argentin OULTON en poste au Quartier général de la FORPRONU à Zagreb, acheminée via la BP 20 (22 juin 1993)


Aérogramme de l'ONU avec cachet de franchise militaire de la FORPRONU, expédié par le même officier argentin, dont l'adresse mentionne la BP 20 (09 juin 1993)


Enveloppe d'un observateur militaire polonais de la FORPRONU, dont l'adresse mentionne la P.O. Box 20, expédiée via le bureau postal militaire 653 de Zagreb (22 juin 1992)

20 avril 2008

Les étiquettes de sac postal de l'UNBPO de la FINUL

Les forces de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies qui disposent d’un système de franchise militaire sont dotées d’un bureau postal militaire centralisateur des Nations Unies, appelé "United Nations Base Post Office" (UNBPO en abrégé), qui est chargé de la réception et de l’acheminement de l’ensemble du courrier de la Force.

Celui de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) était basé à TEL AVIV (Israël) jusqu’à mai 1979, date de son transfert à NAQOURA (Israël), où est basé le bureau postal militaire 125 (devenu bureau postal interarmées) qui en assure le fonctionnement.

Il dispose d’un cachet à date spécial avec mention "U.N. BASE P.O. / NAQURA LEBANON", destiné à être apposé sur les documents de service, et notamment sur les étiquettes de sac postal. Différents types de cachets ont été mis en service au fil du temps.

Le courrier de moins de 10 grammes expédié en franchise est revêtu du cachet de franchise militaire de la Force et est expédié par voie aérienne, dans des sacs postaux spécifiques, dotés d'étiquettes de sac de l'UNBPO.



Etiquette de sac postal "UNITED NATIONS MAIL UNEF / UNDOF (noms de 2 autres forces de l'ONU au Moyen-Orient) utilisée par l'UNBPO de la FINUL à Naqoura (Liban), sac adressé pour acheminement à son antenne à Tel Aviv (Israël)



Verso de l'étiquette avec cachet dateur de l'UNBPO de Naqoura (Liban - 13 décembre 1979)




Etiquette de sac postal "UNITED NATIONS MAIL UNIFIL / UNDOF" de l'UNBPO de Naqoura, sac n° 1 de la dépêche n° 16 adressée à Dublin (Irlande)


Verso de l'étiquette de sac postal avec cachet dateur de l'UNBPO de Naqoura (18 janvier 1998) et mention du poids du sac (18,8 kg)



Etiquette de sac postal "UNITED NATIONS MAIL UNIFIL / UNDOF" de l'UNBPO de Naqoura, sac n° 1 de la dépêche n° 20 adressée au centre de tri militaire de Paris, acheminé par vol Air France n° 1761 jusqu'à l'aéroport Charles de Gaulle



Verso de l'étiquette avec cachet de franchise militaire de la FINUL (et non celui de l'UNBPO - 26 août 1996) et mention du poids du sac (1,5 kg)


19 avril 2008

Le croiseur GLOIRE




Le croiseur Gloire était le troisième bâtiment de la 4ème Division de croiseurs, avec le Georges Leygues et le Montcalm. Il fut mis en service en décembre 1937 et fut incorporé dans la Force de raid en 1939 et 1940.

La Gloire rallia Casablanca fin 1940 puis Dakar fin mars 1941. Modernisée aux Etats-Unis en 1943, elle fut engagée en Italie début 1944 et participa au débarquement de Provence le 15 août 1944.

La Gloire fut l'un des tous premiers navires français à rallier l'Indochine où elle fit un bref passage fin octobre 1945 puis de février à avril 1946.

Après un carénage de juin 1946 à avril 1947, elle fut le navire amiral de l'Escadre en 1951 et 1952. Le croiseur rallia de nouveau l'Indochine en juin 1954, avec le Montcalm, mais regagna la France dès octobre 1954 pour être désarmé, une remise en état ayant été jugée trop coûteuse pour un bâtiment fatigué et ancien.

La Gloire fut condamnée le 02 janvier 1958 et vendue à la démolition à Toulon.



Enveloppe à en-tête des PTT avec griffe linéaire et timbre à date hexagonal de l'agence postale navale embarquée du Croiseur GLOIRE, adressée au bureau postal naval de Marseille (15 juin 1953)


Une agence postale navale embarquée fonctionna à son bord du 1er novembre 1937 au 30 novembre 1954. Elle était dotée d'un timbre à date hexagonal à angles fermés avec mention "CROISEUR GLOIRE" et ancre de marine à la base.

18 avril 2008

La Base Aérienne 901 "Commandant de LAUBIER"

Sans piste ni avion, la Base Aérienne 901 est née de la reconversion d’un ouvrage de la Ligne Maginot du Hochwald pour répondre à un impératif de défense aérienne.

Une étude sur la création d’une station radar destinée à couvrir la vallée du Rhin fut lancée en 1946 et le choix de l’armée de l’air se porta sur Drachenbronn-Birlenbach (Bas-Rhin) qui bénéficie à la fois d’une situation géographique privilégiée et d’une capacité de protection exceptionnelle.

La Station Maître Radar (SMR) 50 / 921 fut mise en service en août 1957. L'installation du Groupement de Contrôle Tactique Aérien N° 451 (GCTA) et la création de la Base Aérienne 901 qui reprend l’insigne de cette unité eurent lieu en 1960.

En 1974, subissant le contrecoup des développements techniques, elle perd la prééminence dans la zone et une partie des fonctions opérationnelles est transférée à Contrexéville. En 1977, la base se voit confier le soutien des Fusiliers Commandos de l’Air (CIFC 20 / 301), unité dissoute le 30 juillet 2000.

Le CDC 05 / 901 est rénové en 1984 en matériel VISU IV – STRIDA de 4ème génération. Il reprend la prééminence dans la région aérienne Nord-Est. Le Centre Opérationnel de Zone Nord-Est (COZ.NE), implanté depuis 1985 à Drachenbronn, est dissout en 1994.

Une autre mission est dévolue à la Base Aérienne 901 : la recherche et le sauvetage des aéronefs, civils ou militaires, en difficultés, mission effectuée par le Centre de Coordination et de Sauvetage (CCS), en relation avec les préfectures, les gendarmeries et tous les services de secours concernés.

La Base Aérienne 901 a l’honneur de se voir confier la garde du drapeau de la 38ème Escadre Aérienne de Bombardement Jean Dieudonné de LAUBIER, pilote abattu par la Flack le 14 mai 1940.




Une agence postale militaire de l'air, rattachée à la recette principale des postes de Wissembourg, est en service sur la base aérienne 901 depuis le 1er juillet 1960.




Elle fut dotée d'un timbre à date hexagonal à angles fermés avec mention "WISSEMBOURG AIR / BAS-RHIN" puis d'un timbre à date circulaire avec la même mention.

Le tribunal prévôtal de Berlin

L'ancien Code de justice militaire (en vigueur avant mai 2007) indiquaient dans son livre IV intitulé "Des prévôtés et des tribunaux prévôtaux" :

Article 479 :
Hors du territoire de la République et si des tribunaux militaires aux armées sont établis, les prévôts peuvent exercer par eux-même ou par les prévôts qui leur sont subordonnés dans la zone de stationnement ou d'opérations des troupes auxquelles ils sont respectivement attachés, une juridiction dont les règles de compétence et de procédure sont définies aux articles suivants.
Le ministre chargé de la défense décide de l'établissement des tribunaux prévôtaux.

Article 480 : Les tribunaux prévôtaux connaissent des infractions de police autres que les contraventions de 5ème classe, qui sont commises par toute personne justiciable des juridictions des forces armées (...).
Les tribunaux prévôtaux sont, en outre, compétents pour les infractions aux règlements relatifs à la discipline commises par les justiciables non militaires et par les prisonniers de guerre qui ne sont pas officiers.

Article 489 :
Le prévôt juge seul, publiquement, assisté d'un militaire assermenté de la gendarmerie, qui remplit les fonctions de greffier.

Un tel tribunal avait été instauré à Berlin, en Allemagne, par décision du ministre de la défense en 1983. Celui-ci a disparu avec le Tribunal aux forces armées de Baden-Baden en 2000.




Enveloppe en franchise avec cachet officiel "Gendarmerie des F.F.A. / Tribunal prévôtal de Berlin" et oblitération mécanique SECAP à lignes ondulées du bureau postal militaire 600 de Berlin (03 août 1994)



Comme il n’y a aujourd’hui aucune chambre détachée du Tribunal aux armées de Paris sur un théâtre d’opérations extérieures, aucun tribunal prévôtal n’existe donc à ce jour.

17 avril 2008

Le bureau postal interarmées 125 (suite)

En complément à notre précédente brève sur le nouveau cachet de franchise militaire de la FINUL, nous vous présentons ci-dessous une note de service de la Direction centrale de la Poste aux armées de Paris en date du 21 juillet 1992 reprenant les différents cachets de franchise militaire des forces de maintien de la paix de l'ONU au Cambodge (APRONUC), en ex-Yougoslavie (FORPRONU) et au Liban (FINUL).




16 avril 2008

Les tarifs "POSTIMPACT"

La Poste a mis en place des tarifs spéciaux pour l'envoi en nombre de courriers publicitaires, d'un poids compris entre 350 g et 3 kg : il s'agit de la gamme POSTIMPACT.

Quantités minimales :

Seuil 1 : à partir de 400 exemplaires si la zone de diffusion est limitée au département de dépôt et aux départements limitrophes, à partir de 1 000 exemplaires pour une diffusion nationale.

Seuil 2 : à partir de 2 000 exemplaires si la zone de diffusion est limitée au département de dépôt et aux départements limitrophes, à partir de 5 000 exemplaires pour une diffusion nationale.

Seuil 3 : à partir de 8 000 exemplaires si la zone de diffusion est limitée au département de dépôt et aux départements limitrophes, à partir de 20 000 exemplaires pour une diffusion nationale.

Conditions de tri lors du dépôt :

L'accès aux tarifs Postimpact est possible à la condition que les envois aient été triés préalablement au dépôt à La Poste. Le niveau de tri dépend des quantités déposées et du seuil.

Seuil 1 : 3 séparations sont demandées : plis à destination de la zone de distribution du lieu de dépôt, plis à destination du reste du département de dépôt, plis à destination des autres départements.

Seuil 2 : les tris demandés sont de constituer des liasses par département (ou arrondissement pour Paris, Lyon et Marseille) et de constituer des sacs pour un même CTC d'arrivée.

Seuil 3 : en plus des séparations demandées pour le seuil 1 et 2, le déposant doit constituer des liasses directes par code postal à partir de 30 plis ou 600 g pour le Mécanisable, 20 plis ou 600 g pour le Standard Distri, et doit constituer des sacs par code postal et par centre de tri de destination.

Signalétique :

Envois affranchis informatiquement : apposition du signe PO dans la ligne d'affranchissement.

Envois affranchis à l'aide d'une machine à affranchir : signe conventionnel par seuil : seuil 1 = une étoile, seuil 2 = un triangle, seuil 3 = deux étoiles.

Envois expédiés en dispense de timbrage (DT) : les bandes ou enveloppes doivent porter les mentions imprimées dans l'ordre suivant : "DT", signe conventionnel, numéro d'autorisation et bureau de dépôt.

Envois affranchis au timbre à date "Port Payé" ou au moyen de timbres pré-oblitérés : indication facultative.

Affranchissement :

Par le client : Affranchissement Informatique (AI), Machine à Affranchir (MA), Dispense de Timbrage (DT) : à partir de 5 000 objets par expédition et après obtention d'une autorisation, Timbre Pré-Oblitéré : seuil 1 pour le Postimpact Mécanisable et seuil 1 première tranche de poids pour le Standard Distri.

Par La Poste (prestations payantes) : La Poste prend en charge (dans certaines conditions) le tri et l'affranchissement du courrier.





Enveloppe à en-tête de l'Association pour le développement des oeuvres d'entraide dans l'armée (ADO) affranchie à l'aide de la machine à affranchir PITNEY BOWES n° BP 002801 rattachée au centre de tri interarmées de Paris, au tarif POSTIMPACT - seuil 1 (06 septembre 2006)

15 avril 2008

Le bureau postal interarmées 125 (suite)

Les casques bleus français de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) disposent depuis mai 1978 de la franchise militaire pour les cartes postales et enveloppes de moins de 10 grammes à destination de leur pays d'origine.

Cette franchise est matérialisée par l'apposition d'un cachet de franchise militaire avec mention "UNITED NATIONS INTERIM FORCES IN LEBANON". Ce cachet dateur est apposé sur les correspondances par les agents postaux du bureau postal militaire / interarmées 125 de Naqoura.

De nombreux modèles de cachets, à simple ou double cercle, de 37 à 45 mm de diamètre, ont été mis en service au fil du temps. Un nouveau cachet a été mis en service ces derniers mois ; il a un diamètre de 38 mm et comporte une étoile à sa base.



Enveloppe avec cachet de franchise militaire de la FINUL (10 septembre 2007), adressée par un adjudant de la 4ème compagnie du GTIA

14 avril 2008

Le bureau postal interarmées 125

Le bureau postal militaire 125 a été créé le 20 avril 1978 à NAQOURA (Liban) afin de desservir les casques bleus français de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL). Il a été transformé en bureau postal interarmées le 1er janvier 2003.

A l'occasion des opérations extérieures, les unités militaires réalisent généralement des plaquettes souvenirs. Nous vous présentons ci-dessous la page consacrée au bureau postal militaire, extraite du livre "420ème Détachement d'infanterie motorisée - 55e mandat - 20 mai au 23 septembre 2003" (cliquer sur l'image pour l'agrandir).



Nous y apprenons que durant ce mandat, le bureau postal interarmées 125 était armé par trois marins du service de la poste interarmées.

05 avril 2008

Fermeture de nouveaux bureaux postaux interarmées en Ile de France

Le 28 mars 2008, trois bureaux postaux interarmées implantés en Ile de France ont fermé leurs portes. Il s'agit de :

- 00703 PARIS ARMEES MONTLHERY,



- 00445 PARIS ARMEES ECOLE MILITAIRE.


A noter que le BPI de Rambouillet avait été dissous le 30 novembre 2007.

Un seul bureau postal interarmées (00484 PARIS ARMEES LES LOGES) est donc encore en service en Ile de France ; il est également appelé à disparaître dans un avenir très proche.