29 mars 2009

La franchise postale électorale

Le Code électoral prévoit un cas de franchise postale peu connu : la franchise électorale pour le vote par procuration.

Article L.78 : les différents envois recommandés, les avis et notifications adressés en application des dispositions de la présente section sont faits en franchise. Les dépenses qui en résultent sont supportées par le budget général de l'Etat, qui rembourse au budget annexe des postes et télécommunications les sommes dont celui-ci a fait l'avance.

Article R.75 : chaque procuration est établie sur un imprimé comportant deux volets et un talon. Les deux volets sont signés par le mandant.
L'autorité devant laquelle est dressée la procuration, après avoir porté mention de celle-ci sur un registre spécial ouvert par ses soins, indique sur les volets et le talon ses nom et qualité et les revêt de son visa et de son cachet.
Elle remet ensuite le talon au mandant et adresse, par la poste, en recommandé, sans enveloppe, le premier volet au maire de la commune sur la liste électorale de laquelle le mandant est inscrit et le second volet au mandataire.
Toutefois, lorsque la procuration est établie hors de France ces envois sont faits, soit par pli recommandé sous enveloppe, soit par la valise diplomatique ou consulaire. Dans ce dernier cas, les services centraux du ministère des affaires étrangères réexpédient par la poste, en recommandé sans enveloppe, le premier volet au maire de la commune sur la liste électorale de laquelle le mandant est inscrit et le second volet au mandataire.



Enveloppe recommandée en franchise électorale avec cachet encadré "Recommandé en franchise code électoral, articles L. 76 et R.*75" et timbre à date "POSTE-AUX-ARMEES" du bureau postal militaire 416 de Tübingen (1er mars 1983)

28 mars 2009

Dissolution du bureau postal interarmées d'Apt


Le bureau postal militaire "84998 APT ARMEES" a ouvert ses portes le 1er juin 1985 en remplacement de l'agence postale militaire de l'air "84 APT AIR" de la Base aérienne 200.



Enveloppe à en-tête de la Poste avec griffe linéaire petit format et timbre à date du bureau postal militaire d'Apt (30 octobre 1985)


Etiquette de sac postal avec étiquette de recommandé administratif N° 512 F, cachets du 1er Groupement de Missiles Stratégiques et timbre à date du bureau postal militaire d'Apt (14 mars 1989)


Le bureau postal militaire d'Apt a fermé ses portes le 1er juillet 1999 suite à une décision ministérielle réorganisant le Service de la Poste aux Armées.

Il a été réactivé le 04 juin 2007, à raison de deux jours d'ouverture par semaine, pour desservir les Légionnaires du 2ème Régiment Etranger de Génie (2ème REG) réinstallés sur le site de l'ex-plateau d'Albion qui accueillait autrefois le 1er Groupement de Missiles Stratégiques (1er GMS).


Empreinte de la machine à affranchir du 1er Groupement de Missiles Stratégiques rattachée au bureau postal militaire d'Apt (22 décembre 1995)



Le bureau postal interarmées d'Apt a définitivement fermé ses portes le 27 mars 2009 au soir.

22 mars 2009

L'Armée Française du Levant

La France s'implanta en Syrie et au Liban après la Première Guerre mondiale, dans le cadre du mandat donné par la Société des Nations en 1919. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Levant français passa sous autorité gaulliste. Les dernières troupes françaises évacuèrent la Syrie et le Liban en 1946.

Des secteurs postaux, issus de la série des S.P. 600, furent ainsi créés au Liban, en Syrie et en Egypte afin de desservir les armées françaises.

Au moment de l'Armistice du 08 mai 1945 se trouvaient au Levant : une Direction de la Poste aux armées du Levant, 4 bureaux postaux militaires et 2 annexes ainsi que 19 vaguemestres d'étapes.



Enveloppe en franchise adressée au Lieutenant Commandant la 192ème Division d'infanterie avec timbre à date "POSTE AUX ARMEES * 610*" de DAMAS (Syrie - 05 septembre 1946)

21 mars 2009

Le Bureau Central Militaire "C"

Les bureaux centraux militaires de tri et d'acheminement de la correspondance et des colis postaux militaires (B.C.M.) reçoivent des services civils la correspondance et les colis postaux pour les troupes en opérations, les trient et les ensachent par bureau postal militaire destinataire, et les font porter aux centres d'expédition, pour être dirigés par les moyens de transport les plus favorables, jusqu'aux points de contact (bureaux-frontières ou autres).

Le bureau central militaire reçoit et traite les rebuts de la poste aux armées, centralise et classe les archives des bureaux-frontières et des bureaux de poste militaire.

Le Bureau Central Militaire "C" a été implanté, le 16 août 1945, à la Caserne de Reuilly, dans le 12ème arrondissement de Paris. Il a été rebaptisé "Paris Tri Armées" le 1er mars 1991 lors de l'inauguration des locaux actuels succédant à des locaux vétustes et exigus au regard du trafic à écouler selon les périodes.

Le B.C.M. "C" était doté de nombreux modèles de timbres à date manuels et d'oblitérations mécaniques.



Enveloppe postée à Paris et adressée à un Capitaine des Troupes d'Occupation en Allemagne, mention manuscrite "parvenue vide de tout contenu - Le S/Lieutenant", timbre à date "POSTE AUX ARMEES  /  B.C.M.-C", griffe linéaire "B.C.M.-C" et puce de la Brigade A du Bureau Central Militaire "C" de Paris (23 mai 1949) 

08 mars 2009

Le bureau postal interarmées 242

Le bureau postal militaire 242 a été officiellement créé le 20 juin 2002 à DOUCHANBE, capitale du Tadjikistan, ancienne république de l'URSS frontalière de l'Afghanistan.

Il est chargé de la desserte postale du Groupe de Transport Opérationnel (GTO), composé de 175 militaires de l'Armée de l'Air et de 2 avions de transport Transall C-160 qui assurent les manoeuvres tactiques et logistiques intra-théâtres dans le cadre des opérations de la Force internationale d'assistance à la sécurité en Afghanistan (FIAS) de l'OTAN et de l'opération "Enduring Freedom".

Suite à la création du Service de la Poste Interarmées en avril 2002, il est passé du statut de bureau postal militaire (BPM) à celui de bureau postal interarmées (BPI).



Enveloppe recommandée avec timbre à date avec flèche postale du bureau postal interarmées 242 de Douchanbé, expédiée par un aviateur du Détachement du Génie de l'Air (26 mai 2008)

07 mars 2009

Plaque en tôle émaillée d'un bureau postal militaire

La 238ème vente sur offres de "PHILATEL Sàrl - Jean-Claude FOURCAUT" de mars 2009 proposait une belle plaque en tôle émaillée d'un bureau postal militaire, d'un format de 70 X 35 cm.

Proposée à un prix de départ de 250 €, elle a été adjugée à 289 €.



Plaque en tôle émaillée d'un bureau postal militaire



Photographie de l'extérieur du bureau postal militaire 211 de PHNOM PENH (Cambodge) avec plaque en tôle émaillée "BUREAU POSTAL MILITAIRE" au dessus de la boîte aux lettres (1992)

03 mars 2009

Dissolution du bureau postal interarmées de Bordeaux


Un bureau postal militaire, portant le numéro 104, ouvrit ses portes à Bordeaux le 06 janvier 1969 afin de desservir la 4ème Région Militaire.



Timbre à date "POSTE AUX ARMEES 104" du bureau postal militaire de Bordeaux apposé à l'arrivée au dos d'une enveloppe recommandée (05 juin 1969)


Le 1er avril 1972, il prit l'appellation de bureau postal militaire "33998 BORDEAUX ARMEES".



Enveloppe à en-tête des Postes et Télécommunications avec griffe linéaire comportant le numéro de poste comptable et timbre à date du bureau postal militaire de Bordeaux (20 novembre 1978)


L'agence postale militaire de la marine "BORDEAUX SANTE MARINE" épaulait cet établissement dans la desserte de la garnison et notamment de l'Ecole du Service de Santé des Armées.

Ouvert Caserne Xaintrailles avec un effectif de trois personnels, le bureau devient un bureau postal interarmées en 2002 suite à la création du Service de la Poste Interarmées. En juin 2006, il a déménagé dans de nouveaux locaux Caserne Careyon-Latour.


Le bureau postal interarmées de Bordeaux a définitivement fermé ses portes le vendredi 27 février 2009 au soir.

01 mars 2009

Le certificat du service militaire

A l'issue de son service militaire, l'appelé recevait un "Certificat du service militaire" indiquant qu'il avait "participé à la Défense de la Nation et rendu de bons services pendant son séjour sous les drapeaux" (cliquer sur les images pour les agrandir).



Certificat du service militaire attribué par le Lieutenant-Colonel FREHAUT, Directeur de la Poste du 2ème Corps d'Armée et des Forces françaises en Allemagne, à un maréchal des logis ayant effectué son service militaire au sein du Service de la poste aux armées (1979)


Certificat du service militaire neuf avec en filigrane l'insigne du Service de la poste aux armées