28 juin 2009

Les étiquettes signalétiques de bacs postaux

Depuis quelques années, on assiste à une mécanisation importante du tri postal. Ainsi, depuis le début des années 2000, la Poste a été dotée de millions de nouveaux bacs postaux :

- bac R17 orange, destiné aux courriers petits formats,




- bacs R28 gris, destiné aux objets plats grands formats,




- bacs R14 bleus pour le courrier international.


Il était devenu impératif de n’utiliser qu’un seul type de bac, décliné en trois tailles ou couleurs, compatibles entre eux et avec les imposantes machines de tri automatisé.

Ces caisses sont plus légères, plus maniables, moins bruyantes et aussi robustes que les matériels utilisés précédemment et conçus 20 ans plus tôt, notamment les fameux sacs en lin.

Ces bacs postaux sont repérés par de petites étiquettes en papier blanc épais, d'un format d'environ 110 X 37 mm, qui sont l'équivalent des anciens colliers de sacs postaux.

Elles sont imprimées par la Direction des Approvisionnements de La Poste (DAPO) et comportent les noms des établissements postaux d'expédition et de destination, un numéro indiquant la nature du courrier ainsi qu'un code barre permettant un suivi informatique.




Etiquette signalétique R28 n° 101 (LETTRE CEDEX) en provenance du bureau postal naval de Brest et à destination du centre de tri courrier de la même ville.



Etiquette signalétique R28 n° 104 (LETTRE) en provenance du bureau postal naval de Brest et à destination du centre de tri courrier de la même ville.



Etiquette signalétique R28 n° 105 (LETTRE CEDEX) en provenance du bureau postal naval de Brest et à destination du centre de tri courrier de la même ville.



Etiquette signalétique R17 n° 190 (LETTRE) en provenance du bureau postal interarmées de Brest et à destination du centre de tri courrier de la même ville.



Etiquette signalétique R28 n° 260 (ECOPLI - GRAND FORMAT) en provenance du bureau postal interarmées de Brest et à destination du centre de tri courrier de Vannes.



Etiquette signalétique R17 n° 290 (ECOPLI - PETIT FORMAT) en provenance du bureau postal interarmées de Brest et à destination du centre de tri courrier de Rennes.



Etiquette signalétique R28 n° 290 (ECOPLI - GRAND FORMAT) en provenance du bureau postal naval de Brest et à destination du centre de tri courrier de Nantes.



Etiquette signalétique R17 n° 294 (ECOPLI) en provenance du bureau postal interarmées de Brest et à destination du centre de tri courrier de la même ville.

27 juin 2009

Les insignes métalliques du bureau postal militaire 125 (suite)

En complément à notre précédent billet consacré aux insignes métalliques du bureau postal militaire 125 de NAQOURA (Liban), nous vous présentons ci-dessous un nouveau modèle d'insigne probablement fabriqué localement et en très petit nombre.




24 juin 2009

Présentation du projet RGPP - Poste Interarmées

Nous vous reproduisons ci-dessous une note d'information de l'état-major des armées (non datée) concernant le projet RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) pour la Poste Interarmées :


RAPPEL DU CONTEXTE :

Afin de s'adapter à un contexte géopolitique et stratégique mouvant, le ministère de la Défense responsable de l'exécution de la politique de défense du gouvernement français se transforme profondément, en particulier en accentuant le recours à l'externalisation de fonctions ne relevant pas du coeur du métier militaire.

La fourniture de services de soutien postal et financier était jusqu'à présent réalisé par une entité sous statut militaire. Le personnel de cette entité était issu du groupe La Poste (fonctionnaires volontaires de La Poste détachés au sein du Service de la Poste Inter-armée : SPIA), sur la base d'une convention établie ave La Poste d'assurer le soutien postal et financier des armées.

Les bases sur lesquelles est fondé le service de la Poste interarmées (SPIA) ont subi et vont prochainement connaître des évolutions considérables. Celles-ci touchent à la fois la source de recrutement du SPIA (fin du recrutement des fonctionnaires) et ses activités (création de La Banque Postale, libéralisation de l'activité courrier à l'horizon 2011).

Le ministère de la Défense a choisi d'anticiper la disparition du service actuel en externalisant la totalité de sa fonction de soutien postal et financier dans le cadre de la révision générale des politiques publiques (RGPP).

Il envisage donc de lancer une consultation pour satisfaire le besoin des armées en matière de soutien postal et financier. Ce projet est conduit selon la procédure du dialogue compétitif.

Ce projet est piloté par la sous-chefferie organisation de l'état-major des armées et réalisé par le Service Central d'Etudes et de Réalisations du commissariat de l'armée de terre.


PUBLIC CONCERNE :

Les armées concernées sont principalement :

- Armée de Terre
- Armée de l'Air
- Marine Nationale

Les personnels de la Gendarmerie Nationale et des services de soutien bénéficieront également de ces services.


ELEMENTS DE VOLUMETRIE :

A tout moment de leur carrière, les militaires sont susceptibles d'être projetés en opération extérieure sur les territoires où la France intervient militairement. Il en va de même pour les effectifs de la Marine Nationale.

- Le Ministère de la Défense projette chaque année un total de 30 000 hommes sur des territoires hors métropole. A l'instant t environ 13 000 hommes se trouvent en opération sur une dizaine de théâtres d'opérations en activité.

- Environ 5 000 hommes et leurs familles sont stationnés sur des bases permanentes.

- Environ 10 000 marins sont déployés chaque année, à l'instant t environ 3 000 marins sont en permanence sur les mers du globe.



PRESTATIONS ATTENDUES :

Trois catégories de prestations sont attendues de la part de l'opérateur :

1. Soutien postal des militaires déployés dans le cadre d'opérations extérieures (OPEX), stationnés sur les bases permanentes à l'étranger de l'armée française ou affectés sur les bâtiments de la Marine Nationale ;

La fourniture de services postaux concerne les besoins officiels et privés, cela comprend les lettres et les colis d'une masse inférieure ou égale à 30 kg.

Il s'agit pour l'opérateur d'assurer un service entre la France, les théâtres d'opérations, les bases permanentes et les bâtiments déployés.

2. Soutien financier des militaires déployés dans le cadre d'opérations extérieures ou stationnés sur les bases permanentes à l'étranger de l'armée française ;

Lorsqu'ils sont en opération, les militaires perçoivent mensuellement en numéraire une avance de solde dont le montant est fixé à un maximum de 600 euros.

Dans ce contexte, le Ministère de la Défense souhaite mettre à disposition des militaires projetés hors du territoire métropolitain un service de soutien financier leur permettant de réaliser les opérations financières telles que les retraits et dépôts de numéraire, l'envoi et la réception de fonds vers le territoire métropolitain et international.

3. Services bancaires de base au profit des légionnaires sous identité déclarée.

Lorsqu'ils sont recrutés par la Légion Etrangère, les légionnaires prennent une identité qui leur est attribuée par le Commandement de la Légion Etrangère (COMLE). Aujourd'hui ils sont environ 7 000. La durée moyenne du service sous identité déclarée est de 3 ans et le flux moyen annuel est de l'ordre de 1 500.

Le besoin exprimé en termes de services à rendre est varié pour les légionnaires sous identité déclarée (ouverture d'un compte bancaire sans chéquier, un compte sur livret et délivrance d'une carte de retrait. Le légionnaire devra être en mesure de réaliser des opérations de dépôt et de retrait de numéraire aux guichets de l'opérateur. Il devra aussi pouvoir réaliser des transferts domestiques et internationaux).

D'autres prestations sont attendues telles que la centralisation en un point d'accueil unique du service des ouvertures et de gestion des comptes aux légionnaires sous identité déclarée, un service de DAB à l'intérieur des quartiers militaires de la Légion (sud de la France), etc ...


23 juin 2009

Les correspondants postaux

Les correspondants postaux sont des agences postales qui sont rattachées à des bureaux civils mais qui sont reliées au réseau de la Poste aux Armées (aujourd'hui Poste Interarmées) via PARIS NAVAL (aujourd'hui PARIS TRI INTERARMEES) par dépêches de courrier officiel. Ces agences sont les suivantes :

- DAKAR UNITE MARINE (Sénégal)

- LE PORT MARINE (La Réunion)

- FORT DE FRANCE MARINE (Martinique)

- NOUMEA RP MARINE (Nouvelle Calédonie)



Pli de service des Postes et Télécommunications avec griffe linéaire et timbre à date de l'agence postale "DAKAR UNITE MARINE - SENEGAL" (16/05/1984)



Etiquette de sac postal en provenance du Chantier Marine de Paris Tri Interarmées (PTI/CM) et à destination du Commandant de la Frégate GEORGES LEYGUES, expédié par voie aérienne (ligne Air France n° 718) via l'agence postale militaire de Dakar (03/03/2003)



Courrier officiel en franchise avec cachets de la Marine à La Réunion et timbre à date de l'agence postale "974 LE PORT MARINE - REUNION" (06/04/1991)



Courrier officiel en franchise avec cachets du Commandant de la Marine en Nouvelle-Calédonie et timbre à date de l'agence postale "NOUMEA RP MARINE - NELLE CALEDONIE" (27/10/1992)

22 juin 2009

Le "service sacoche" de la poste aux armées

Le 1er janvier 1996, le régime de la franchise postale dont bénéficiait l'Administration a été supprimé, conformément à la loi n° 90-568 du 02 juillet 1990 relative à l'organisation du service public de La Poste et des télécommunications et au décret n° 90-1214 du 29 décembre 1990 portant cahier des charges de La Poste.

Au système de compensation financière forfaitaire, nationale (globalisant l'ensemble des envois de l'Administration) et différée, s'est substitué pour La Poste un dispositif de paiement réel, déconcentré et immédiat.

La poste aux armées décida la mise en oeuvre d'un "service sacoche". C'était un service à règlement mensuel qui permettait l'expédition du courrier non recommandé de l'Administration sous forme de sacoches de 5 kg maximum.

Ce service, ouvert en France métropolitaine uniquement, donnait lieu à souscription d'un contrat entre La Poste et un client nommément désigné, en l’occurrence le bureau postal militaire (BPM) ou le bureau postal naval (BPN) érigé en "Bureau Courrier" de circonscription.

Les factures éditées en fin de mois par La Poste étaient liquidées sur l'enveloppe attribuée à la Direction centrale de la poste aux armées (DCPA) et mise en gestion auprès de la Direction du matériel (DIRMAT) du Commandement militaire de l'Ile de France (CMIDF), organisme déjà gestionnaire du budget de fonctionnement de la DCPA.

L'intérêt d'une telle formule était multiple :

- les abonnés au service postal militaire n'avaient pas à confectionner leurs sacoches, ces dernières étant fournies par le bureau postal militaire,

- la concentration sur un établissement postal militaire du courrier de divers déposants procurait un volume de correspondances permettant généralement l'application du tarif le plus favorable,

- pour les vaguemestres, rien n'est changé par rapport à ce qui existait antérieurement puisqu'ils continuent à déposer aux guichets des bureaux postaux militaires ou bureaux postaux navals le courrier non affranchi,

- le règlement des factures étant à la charge de la DCPA, les déposants étaient en conséquence déchargés de ce travail.


Ces "bureaux courriers" ont donc été dotés d'un timbre à date rectangulaire, destiné à être apposé sur les correspondances officielles de l'Administration expédiées via le système des sacoches.



Enveloppe avec cachet du Bâtiment de soutien mobile LOIRE et timbre à date rectangulaire "Bureau Courrier" du bureau postal interarmées de Brest (20 janvier 2006)


Enveloppe avec cachet de l'Etablissement du Matériel de Draguignan et timbre à date rectangulaire "Bureau Courrier" du bureau postal militaire de Draguignan (22 mars 1996)


Enveloppe à en-tête de la Frégate JEAN BART avec cachet du commandant et timbre à date rectangulaire "Bureau Courrier" du bureau postal interarmées de Toulon (13 janvier 2006)


Enveloppe à en-tête du Cercle des officiers-mariniers de Brest avec cachet du cercle et timbre à date rectangulaire "Bureau Courrier" du bureau postal naval de Brest (05 mars 2001)


Enveloppe avec cachet du 3ème Régiment d'infanterie de marine de Vannes et timbre à date rectangulaire "Bureau Courrier" du bureau postal naval de Lorient (31 décembre 1999)


Enveloppe avec cachet du Commandant de la Frégate de surveillance VENTOSE et timbre à date rectangulaire "Bureau Courrier" de l'agence postale militaire de la marine de Fort de France (11 mars 2008)


Enveloppe avec cachet du Commandant du Groupe Ecole d'Application des Officiers de Marine (GEAOM) et du Porte-hélicoptères JEANNE D'ARC et timbre à date rectangulaire "Bureau Courrier" de l'agence postale navale mebarquée du porte-hélicoptères (13 mai 2008)


Enveloppe avec cachet du Commandant du Secteur Postal SP 71740/A, oblitération mécanique SECAP et timbre à date rectangulaire "Bureau Courrier" du bureau postal interarmées de 663 de Mitrovica (04 avril 2005)


Enveloppe avec cachet du Commissariat de Base de la Base Aérienne 190 et timbre à date rectangulaire "Bureau Courrier" du bureau postal interarmées 701 de Papeete (06 janvier 2000)

20 juin 2009

Dissolution du bureau postal interarmées 658


Enveloppe avec cachet officiel de l'ONU et timbre à date du bureau postal militaire 658 de Kakanj (11/09/1995)


Le bureau postal militaire 658 fonctionna à KAKANJ (Bosnie-Herzégovine, à environ 30 km au nord-ouest de Sarajevo), du 1er juin 1993 au 1er février 1996, afin de desservir le Bataillon de génie et les éléments français du Commandement de la Force de protection des Nations Unies (FORPRONU) en Bosnie situé à Kiseljak.



Le bureau postal militaire 658 à Rajlovac


Il réouvrit ses portes le 28 février 1996 à RAJLOVAC (Bosnie-Herzégovine, proche banlieue de Sarajevo) afin de desservir le Groupement franco-allemand, le Bataillon français et les organismes français de Sarajevo de la Force de maintien de la paix de l'OTAN (IFOR puis SFOR).



Enveloppe à en-tête de la Force de stabilisation de la paix de l'OTAN avec oblitération mécanique SECAP du bureau postal militaire 658 (12/08/2000)


Suite à la création du Service de la Poste interarmées en avril 2002, le bureau postal militaire 658 de Rajlovac a été transformé, le 1er janvier 2003, en bureau postal interarmées 658.

En décembre 2004, l'Union Européenne créa l'opération ALTHEA en remplacement de la Force de stabilisation de la paix de l'OTAN. La contribution française à cette opération (environ 150 hommes) prit le nom d'opération ASTREE.



Enveloppe avec cachet administratif du chef de bureau et timbre à date du bureau postal interarmées 658 de Rajlovac (09/06/2008)


Le 06 juin 2007, le bureau postal interarmées 658 emménagea à BUTMIR (Bosnie-Herzégovine).



Enveloppe recommandée à en-tête de la Mission de police de l'Union Européenne en Bosnie-Herzégovine avec cachet du Soutien National France et timbre à date du bureau postal interarmées 658 (18/09/2008)


Le bureau postal interarmées 658 a définitivement fermé ses portes le vendredi 12 juin 2009 au soir.

19 juin 2009

Un bureau temporaire de la Poste interarmées en Allemagne

Un bureau temporaire, doté d'un timbre à date grand format illustré et rattaché au bureau postal interarmées 416 de MÜLLHEIM (Allemagne), se tiendra les 25 et 26 juin 2009 à Müllheim, à l'occasion du vingtième anniversaire de la Brigade franco-allemande.



Maquette du timbre à date du bureau temporaire



Pour plus d'informations, s'adresser à :

Major Robert LENHARDT
SP 69951
00537 ARMEES

18 juin 2009

Réorganisation de la distribution du courrier au sein des Forces Armées en Polynésie française

Une communication du Commandement Supérieur des Forces Armées en Polynésie française (FAPF) en date du 04 mai 2009 nous apprend que :


COMMUNICATION
- - - - - - - - - - -

Objet : Suppression du service postal interarmées


La suppression du Service de la Poste Interarmées a pour conséquence la réorganisation de la distribution du courrier au sein des Forces Armées en Polynésie Française.

Ainsi dès cet été, la desserte postale des FAPF sera assurée par l’agence postale des FAPF créée à cette occasion. Elle sera implantée dans les actuels locaux du Bureau Postal Interarmées 701 (BPI) installé au Taaone.

Les personnels demeurant en Polynésie au-delà de l’été 2009 devront modifier leur adresse postale selon les dispositions exposées ci-après.

Ce qui va changer :

- Dès le 1er juillet 2009, le courrier sera trié et desservi par l’Office des Postes et des Télécommunications de Polynésie française, opérateur postal local et non plus par la poste aux armées (BPI) ;

- L’adresse d’expédition du courrier (officiel et privé) ne sera plus un secteur postal (SP) mais une boîte postale (BP) ouverte auprès de l’OPT ;

- Chaque unité, direction et service sera desservi par l’une des cinq boîtes postales suivantes. Celles-ci seront activées au 1er juillet 2009 :

. BP 9420 unités du site du Taone ;
. BP 9462 unités du site d’Arue ;
. BP 9488 unités du site de Mahina ;
. BP 9435 unités du site de Fare Ute ;
. BP 9504 unités du site du Faaa

- L’envoi de colis via le 75012 Paris, parfois utilisé lors d’achat par correspondance, ne sera plus possible.

Ce qui ne changera pas :

- Comme aujourd’hui, les vaguemestres des unités, directions et services viendront prendre en charge les différents courriers « officiels » et « privés » dans les locaux de l’agence postale des FAPF du Taaone ;

- Comme aujourd’hui, le courrier privé sera retiré dans les unités, directions et services par le militaire ou le personnel civil muté.

Ce que vous devez faire :

1.1. Personnel quittant la Polynésie au PAM 2009.

Aucun changement n’est nécessaire (les courriers qui pourraient arriver après votre départ seront traités jusqu’à fin octobre 2009).

1.2. Personnel demeurant en Polynésie au-delà de l’été 2009.

Vous devez modifier votre adresse actuelle (libellée en SP), pour à partir du 1er juillet adopter la suivante :

Grade, nom, prénom
Unité, Direction ou service,
BP 9XXXX
98715 PAPEETE CMP TAHITI
POLYNESIE FRANCAISE

L’annexe jointe précise le détail de la répartition des boîtes postales par unités ou organismes.

1.3. Pour les unités, directions et services.

Fin mai, un message reprenant ces dispositions sera diffusé sous timbre COMSUP PAPEETE vers l’ensemble des formations militaires de métropole, à l’étranger et d’outre-mer via l’AIG 2244. Les unités, directions et services qui le souhaitent pourront au delà de cette date compléter cette communication vers leurs correspondants habituels.

Calendrier :

- Jusqu’au 1er juillet 2009, distribution du courrier libellé en SP 91XXX ;

- A partir du 1er juillet 2009, le courrier destiné aux personnels, unités, directions et services des FAPF doit être libellé en BP 9XXX ;

- Périodes transitoires :

. Dès le mois de juin, le courrier qui arriverait libellé en BP sera d’ores et déjà pris en compte par l’OPT et acheminé auprès de l’unité ou personnel concernés via le BPI ;

. Le courrier libellé en SP 91XXX arrivant après le 1er juillet 2009 sera acheminé par le BPI jusqu’au 30 octobre 2009.


ANNEXE I
- - - - - - -

Répartition par unités, directions et services des nouvelles adresses à employer au sein des FAPF après le 1er juillet 2009.

1. SITE DU TAAONE : BP 9420 - 98715 PAPEETE CMP
. Commandant supérieur des forces armées en Polynésie française
. Poste de protection et de sécurité de la défense interarmées en Polynésie française
. Direction des commissariats d’outre-mer en Polynésie français
. District social de la Polynésie française
. Bureau de Garnison / Bureau Interarmées du Logement de Tahiti
. Service interministériel de défense et de protection civile (HC.PF)
. Foyer commun de Tahiti
. Inspection du travail dans les armées en Polynésie française
. Aumônerie militaire
. Direction locale interarmées des réseaux d’infrastructure et d’informations

2. SITE D’ ARUE : BP 9462 - 98715 PAPEETE CMP :
. Direction d’infrastructure de la défense (DID) de Papeete
. Régiment d’infanterie de marine du Pacifique-Polynésie
. Détachement de réhabilitation
. Détachement de liaison des essences des armée
. Direction interarmées du service de santé des armée
. Centre du service national de la Polynésie française

3. SITE DE MAHINA : BP 9488 - 98715 PAPEETE CMP :
. Service militaire adapté de Polynésie française
. Commissariat à l’énergie atomique et laboratoire étude de surveillance environnement

4. SITE DE FARE UTE : BP 9435 - 98715 PAPEETE CMP :
. Base naval
. Atelier militaire de la flotte-SSF
. Bâtiment de transport léger Dumont d’Urville
. Frégate de surveillance Prairial
. La Railleuse
. Mission océanique du Pacifique
. La Tapageuse
. Manini et Maroa
. Gendarmerie maritime
. PGM Jasmin
. Revi
. Affaires maritimes

5. SITE DE FAA’A : BP 9504 - 98715 PAPEETE CMP :
. Base aérienne 190 et ETOM 0082 Maine
. Détachement du service de surveillance de l’armement
. Service transit aérien
. Flottille 25 F

16 juin 2009

Un témoignage de satisfaction

En complément à un précédent billet consacré à la Poste aux armées de la 10° Région militaire (Algérie), nous vous présentons ci-dessous un témoignage de satisfaction adressé par le Lieutenant-colonel SPAGNOU, Directeur de la Poste aux Armées en Algérie, à un conducteur de 2e classe de l'agence postale de FORT FLATTERS, sous couvert du Chef de service du bureau postal militaire 422 de Ouargla.

Lors de la Guerre d'Algérie, faute de personnel civil compétent, plusieurs agences postales civiles au Sahara furent confiées à des postiers militaires ; ces agences étaient implantées à Djanet, Fort Flatters, Fort Polignac et Hassi Messaoud.



Témoignage de satisfaction du Directeur de la poste aux armées en Algérie avec cachet officiel type Marianne (06 octobre 1960)

13 juin 2009

La commission de vaguemestre

A bord des bâtiments de la Marine Nationale démunis d'agence postale, le vaguemestre est la pesonne habilitée à procéder aux différentes opérations postales, officielles et privées, entre le bâtiment et les bureaux de poste (bureaux civils, militaires ou navals).

Choisi parmi les officiers mariniers et les quartiers maîtres de bonne conduite, le vaguemestre est nommé par le commandant.

Le vaguemestre est muni d'une commission établie en trois exemplaires : une pour le vaguemestre dont il doit toujours être porteur dans l'exercice de ses fonctions, une pour le commandant du bord ou de la formation et une pour le bureau de poste auprès duquel le vaguemestre est accrédité.



Commission de vaguemestre du Quartier-maître de 1ère Classe Yvon PETIT du Landing Ship Support Large (LSSL) ARQUEBUSE de la Marine Nationale avec timbre à date "POSTE NAVALE" du bureau naval n° 14 de HAIPHONG (18/05/1953)



Commission de vaguemestre du Second-maître de 2ème Classe Yvon PETIT de l'Escorteur LE BORDELAIS de la Marine Nationale avec timbre à date du bureau de poste de LORIENT (05/11/1954)


01 juin 2009

L'étiquette N° 512 F pour les objets administratifs recommandés

La catégorie "Recommandés administratifs" a été créée le 02 janvier 1984 à la suite de la décision gouvernementale de classer le courrier administratif en franchise dans le régime "non urgent" (régime PNU 2).

Les plis non urgents ne pouvant jusqu'alors bénéficier de la recommandation, il a été décidé une dérogation en faveur du courrier administratif par la création de la catégorie "Objets recommandés administratifs".

Les fiches de distribution pour lettres et paquets portent la référence 512 F. Elles sont imprimées en noir sur papier jaune terne et émises en carnet de 100 avec 4 exemplaires par feuille.



Étiquette N° 512 F du bureau postal militaire 526/B de Saarburg (Allemagne)


Le nom du bureau postal militaire, du bureau postal naval, de l'agence postale navale embarquée ou de l'agence postale militaire était soit apposé à l’aide d’une griffe linéaire, soit imprimé directement sur la fiche.

Les parties hautes et basses de la fiche restent collées sur l’objet après la distribution. Il arrive parfois que la fiche reste intégralement collée sur l'objet.



Courrier officiel recommandé en franchise avec cachet du Commandant du Centre d'Instruction Naval de Querqueville, étiquette jaune N° 512 F et oblitération mécanique de l'agence postale militaire de la marine "Cherbourg Instruction Marine" (24 avril 1990)



Courrier officiel recommandé en franchise avec cachet du Commandant de l'Ecole Navale et du Groupe-Ecoles du Poulmic, étiquette jaune N° 512 F et oblitération mécanique de l'agence postale militaire de la marine "Lanvéoc Poulmic Marine" (16 mai 1990)



Courrier officiel recommandé en franchise avec cachet du Commandant du Chef du Centre Mécanographique du Commissariat, étiquette jaune N° 512 F et timbre à date de l'agence postale militaire de la marine "Paris Naval A" (09 mai 1985)



Courrier officiel recommandé en franchise avec cachets du Secrétariat spécial de l'Etat-Major de la Marine, étiquette jaune N° 512 F et timbre à date du bureau postal naval de Paris (1er juillet 1991)



Courrier officiel recommandé en franchise avec cachet du Commandant de la Frégate lance-missiles SUFFREN, étiquette jaune N° 512 F et timbre à date du bureau postal naval de Toulon (03 juillet 1991)



Courrier officiel recommandé en franchise avec cachet du Commandant du Porte-avions FOCH, étiquette N° 512 F et timbre à date de l'agence postale navale embarquée du Porte-avions Foch (09 septembre 1992)



Courrier officiel recommandé en franchise avec cachet du Commandant du Groupement des Services du Groupement des Forces du secteur de Berlin, étiquette jaune N° 512 F et timbre à date du bureau postal militaire 600 de Berlin (07 février 1990)