31 mai 2010

L'annexe civile du bureau postal militaire 418 d'Hué

Le bureau postal militaire 418 ouvrit ses portes le 1er juillet 1946 à HUE, ancienne capitale impériale du Viêt Nam, située au centre du pays, juste au sud du fameux 17e parallèle.

Il prit en charge le courrier civil d'Hué affranchi en timbres-poste français, qui furent oblitérés par un timbre à date muet "POSTE AUX ARMEES".

Une annexe civile du bureau postal militaire 418 fut créée fin juillet ou début août 1946. Elle fut dotée d'un timbre à date "ANNEXE DE HUE - B.P.M. 418", qui oblitérait tout d'abord les correspondances affranchies à l'aide de timbres-postes français, puis de février à mai 1947, également celles affranchies à l'aide de timbres-poste indochinois.

Le bureau postal militaire 418 d'Hué fut dissous le 15 mai 1955.



Correspondance des Franciscaines Missionnaires de Marie chez les Religieuses de Saint-Paul de Chartres d'Hué affranchie à l'aide de timbres-postes indochinois et oblitérés avec le timbre à date de l'annexe civile du bureau postal militaire 418 d'Hué (28 mars 1947)

30 mai 2010

Suppression de la franchise militaire de la FINUL

Les casques bleus français de la Force intérimaire des Nations Unies (FINUL) bénéficiaient, depuis le 15 juin 1978, de la franchise militaire des Nations Unies pour les cartes postales et enveloppes de moins de 10 grammes, en vertu d'une convention conclue entre la France et l'Organisation des Nations Unies.



Cachet de franchise militaire de la FINUL (02 décembre 2009)


Différents modèles de cachets de franchise avec mention "UNITED NATIONS INTERIM FORCE IN LEBANON" furent mis en service au bureau postal militaire / interarmées 125 au fil des années.



Enveloppe à en-tête de la FINUL avec cachet de
franchise militaire de la Force (21 août 2009)


La convention concernant la franchise militaire n'ayant pas été renouvelée par la France en novembre 2009, les casques bleus français de la FINUL doivent désormais affranchir l'intégralité de leurs correspondances, qui sont expédiées via le bureau postal interarmées 125 implanté à At Tiri.

29 mai 2010

L'écusson de bras modèle 1945 de la poste aux armées

L'écusson de bras modèle 1945 fut l'aboutissement réglementaire de l'habitude prise dans les années 1943 - 1944 par les militaires de l'Armée de Libération de porter, sur le bras gauche, un écusson de col du type que portait leur unité sur les uniformes de la Campagne de 1939 - 1940.

L'écusson de bras se portait sur les effets suivants : capote ou manteau de drap, quelque soit la tenue, blouson en drap, vareuse en drap modèle troupe et chemise de tenue d'été (lorsque la tenue comportait la chemise et le pantalon ou la culotte courte). Il pouvait se porter sur la veste de treillis en tenue de parade.



L'équipe de la Direction de la poste aux armées du Commandement supérieur interarmées des troupes françaises au Maroc (C.S.I.T.F.M.) à Rabat (mai 1958)


L'écusson de bras avait la forme d’un losange dont les dimensions étaient de 75 mm (grande diagonale) X 55 mm (petite diagonale) ; il était cousu directement sur la manche gauche des effets à environ 150 mm de la couture d’épaule.

Sur les chemises des tenue d’été, l'écusson de bras était amovible. Il était doublé d'un drap de distinction de même couleur et était fixé sur la manche au moyen d'agrafes et de brides.

L'écusson de bras était en drap de distinction ou velours de la couleur caractéristique de l’arme, corps ou service d’appartenance. Le motif était en broderie cannetille d'or ou argent pour les officiers, laminette, aspect métallique or ou argent, broderie machine pour les sous-officiers et en fil de rayonne de la couleur de l'arme ou du service, broderie machine pour les hommes du rang.

On dénombre deux modèles d'écusson de bras modèle 45 pour le Service de la poste aux armées :

- 1945 à 1958 : drap noir et deux huchets de maître de poste croisés en laine blanche pour les hommes du rang et laminette or pour les cadres,

- Instruction du 08 septembre 1958 relative aux tenues et uniformes des personnels des corps et services dépendant de l'armée de terre : drap noir et deux huchets de maître de poste croisés en fil de rayonne jonquille pour les hommes du rang, laminette or pour les sous-officiers et cannetille d'or pour les officiers.



Écussons de bras de la poste aux armées pour hommes de troupe
(laine blanche puis laine jonquille) et pour sous-officiers (laminette or)



Spécimen-type de l'écusson de bras de la poste aux armées
pour la troupe (13 février 1952)



Spécimen-type de l'écusson de bras de la poste aux armées
pour les sous-officiers (13 février 1952)



Écussons de bras de la poste aux armées avec galons de manche
de soldat de première classe et de caporal



Écussons de bras de la poste aux armées avec galons de manche
de caporal-chef, caporal-chef engagé et sergent engagé


L'Instruction n° 10200/DEF/DCCAT/AP/RA du 27 juillet 1990 relative aux tenues et uniformes des militaires des armes et service de l'armée de terre a supprimé ces écussons de bras.

L'Instruction n° 10300/DEF/EMAT/LOG/REG du 13 juin 2005 les a recréés mais les huchets de maître de poste croisés ont désormais une forme légèrement différente (voir le billet sur l'écusson de bras modèle 2005).

28 mai 2010

Les boîtes aux lettres de la Poste aux Armées

Le Service de la Poste aux Armées était équipé après la Seconde Guerre mondiale de boîtes aux lettres en tôle spécifiques, fabriquées par FOULON et comportant la mention "POSTE AUX ARMEES" sur le haut de la porte avant.




27 mai 2010

L'Inspecteur Général de la Poste aux Armées (suite)

En complément à notre précédent billet consacré à l'Inspecteur général de la Poste aux Armées, nous vous présentons ci-dessous deux photographies d'un superbe et rare képi de l'Inspecteur Général - confectionné par la maison MARCK à Paris - qui a été vendu récemment sur le site de ventes aux enchères eBay.



Képi d'Inspecteur Général du Service de la Poste aux Armées



Vue rapprochée du bandeau avec branches de feuillages, brodées en cannetille mate et paillettes d'or, garnies de feuilles de chêne avec glands et de feuilles de laurier entrelacées de 55 mm de hauteur




Dessus du képi de l'Inspecteur Général orné d'un noeud hongrois à 4 brins de soutache


24 mai 2010

Une règle publicitaire de la Poste aux Armées

Le Service de la Poste aux Armées a réalisé un certain nombre d'objets publicitaires à son nom, dont une règle graduée de 20 cm.

Celle ci comporte, au recto, le sigle du service ainsi que le texte : "LA POSTE AUX ARMÉES des professionnels au service des armées, un réseau de bureaux de poste assurant le soutien postal des commandements, des militaires et des marins en France et Outre-mer"

Au verso figurent "Les prestations assurées : dépôt, acheminement, distributions des : lettres, colis, imprimés et journaux, chèques postaux, épargne, mandats, télégrammes, télécopies, etc., les adresses postales militaires : secteurs postaux, codes postaux" suivi d'un numéro de téléphone.





02 mai 2010

La 4ème Compagnie de Poste Militaire

Placées auprès de chaque bureau central militaire de tri et d’acheminement, les compagnies de poste militaire (CPM) étaient des organes administratifs chargés d’assurer la gestion du point de vue militaire des effectifs (personnels du corps spécial de la poste aux armées et de l’arme du train) et des véhicules du bureau central militaire.

A la tête de chaque compagnie de poste militaire (également dénommée compagnie administrative) était placé un fonctionnaire du grade de chef de section de 2e classe.

La 4ème Compagnie de Poste Militaire fut implantée à ALGER, durant la Guerre d'Algérie (1er août 1956 au 06 août 1964), et était placée auprès du Bureau Frontière Q.



Bon pour un paquet en franchise postale avec cachets du
Capitaine de la 4ème Compagnie de Poste Militaire