19 mai 2018

L'opération "COLIS DEFENSE"

Du 1er décembre 1994 au 15 février 1995, le ministère de la Défense organisa l'opération "COLIS DEFENSE" et accorda des bons pour l'expédition d"un colis d'un poids maximum de 5 kg au profit de :

  • militaires français de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL)
  • militaires français de la Force de protection des Nations Unies en ex-Yougoslavie (FORPRONU)
  • bâtiments de la Marie nationale des opérations (Opérations "Sharp Guard" et "Balbuzard" en mer Adriatique)
  • aviateurs de l'opération "Crécerelle" en Bosnie-Herzégovine.

L'Etablissement d'impression de l'armée de terre (EIAT) de Château-Chinon imprima 17.000 bons numérotés, sur carton bleu avec verso autocollant.

Ces bons se composaient de deux parties : la partie supérieure était conservée par La Poste et la partie inférieure servait d'étiquette adresse à coller sur le colis.

Ces bons furent expédiés le 02 décembre 1994 aux organismes chargées de les distribuer aux unités : 15.520 furent réellement attribués et 1.480 bons restèrent à la Direction centrale de la poste aux armées (DCPA) à titre de réserve.

Au final, seulement 3.825 "colis défense" furent expédiés en franchise, soit 22,5 % des bons édités.

Les frais de port de ces colis étaient pris en charge par le ministère de la Défense.



Bon pour l'expédition d'un colis d'un poids 
maximum de 5 kg (format de 135 x 210 mm)



Ci-dessous reproduction du compte-rendu de l'opération "COLIS DEFENSE" du 06 mars 1995 adressé par le directeur de 2ème classe Armand BAUTISTA, chef du service de la poste aux armées, au bureau soutien de la division logistique de l'état-major de l'armée de terre :






Aucun commentaire: